chevalet belge ou français???

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Avatar du membre
wolf note
Messages : 3178
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: chevalet belge ou français???

Message par wolf note » lun. nov. 02, 2009 1:54 am

LaCordeSensible a écrit : Actuellement je joue sur une mobylette, d'ailleurs je vais tomber en rade il serait temps d'aller faire le plein ! :mrgreen: c'est vraiment peu flatteur comme terme mais ça marque...
Dis La Corde, tu m´emmène faire un tour en mob? genre record du tour de paté de maison, j´ai mon casque!

Avatar du membre
Giraire
Messages : 1914
Enregistré le : mar. janv. 24, 2006 1:18 am
Localisation : NOUMEA

Re: chevalet belge ou français???

Message par Giraire » lun. nov. 02, 2009 2:55 am

wolf note a écrit :Pour les chevalets et la lutherie en général, j´évite de généraliser.
Il fallait le dire...et il l'a dit.
WN que ferait-on sans toi ?
Etre suffisamment vivant pour pratiquer cet instrument est un privilège.

Avatar du membre
Cello-mania
Messages : 326
Enregistré le : mer. déc. 13, 2017 7:23 pm
Localisation : Aix

Re: chevalet belge ou français???

Message par Cello-mania » mar. déc. 17, 2019 8:44 pm

Amatistrad a écrit :
ven. oct. 30, 2009 8:41 pm
chevalet belge, chevalet français: le point

Tout d'abord, au niveau du confort de jeu, ce sont exactement les mêmes. Un chevalet Français même avec des pieds larges est censé avoir le même profil et le même écartement de cordes que n'importe quel autre. On peut parfois changer cet écartement, mais c'est en général un choix de branquignole qui ne mène à rien de bon. Le profil comme l'écartement des cordes correspondent à des côtes très précises qui à peu de choses près sont vaguement toujours les mêmes. La seule chose qui peut varier est la hauteur de corde: Basses pour ceux qui aiment et hautes pour ceux qui aiment et ont un surplus de corne au bout des doigts et un pouce en diamant brut (sans compter un petit côté maso :wink:, mais bon les miennes sont hautes... alors... :oops: ).

La différence entre les deux chevalets n'a à voir qu'avec la sonorité. Le chevalet Français rend le son plus "mobylette" et aigrelet. Avant il n'y avait quasiment que ça et c'était pas top top. C'est un chevalet lourd qui voit les vibrations se perdre dans ses pieds.

Puis est arrivé le chevalet Belge avec son look Très "haut". Il est léger et le son va quasi directement dans les pieds qui sont plus inclinés et moins arqués. L'instrument "crache" il est plus puissant mais beaucoup moins timbré.

Heureusement il existe des chevalets de plein de sortes. Ainsi un chevalet Belge à pont bas ressemble à la fois à un Français (car avec quand même du bois) et à un Belge (les pieds). C'est à priori le meilleur compromis car du coup le son est timbré, mais pas "mobylette" et à la fois puissant et réactif sans "cracher". Après c'est une question de luthiers, tout le monde ne règle pas aussi bien les instruments et tout les instruments ne sont pas non plus les mêmes. Mais bon, mon constat est quand même et ça c'est sûre, qu'un Belge pont bas (il faut bien choisir la qualité et la marque) est incontestablement le plus polyvalent des chevalets.

Après évidement, il y a toujours des exceptions, ce n'est pas une règle...
Je sorts à l'instant de chez le luthier pour un problème de chevalet sur un violoncelle. On a justement échanger sur ce sujet :
Chevalet Français ou Belge ?
Et bien le luthier m'a tenu quasiment mot pour mot le même discours... En retombant sur ce vieux post j'ai trouvé intéressant de vous préciser que visiblement @Amatistrad était dans le vrai. :cool:

Répondre