ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Toute l'info concernant les concours, les recrutements, les stages, la recherche d'instrumentistes (professionnels et amateurs), les cours...
deb 06
Messages : 1502
Enregistré le : mer. oct. 01, 2008 11:32 am

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par deb 06 » mar. janv. 18, 2011 3:10 pm

:jesors:

deb 06
Messages : 1502
Enregistré le : mer. oct. 01, 2008 11:32 am

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par deb 06 » mar. janv. 18, 2011 3:16 pm

Testore a écrit :on n'a pas a subir la préférence sexuelle comme revendication intellectuelle.
et moi ça me saoule de voir une insistante provocation a affirmer sa préférence sexuelle..comme ces hetero en quete de "jolis petits lots" en parlant des demoiselles, je trouve celà autant obsène que de s'afficher homo et de faire tout tourner autour de ça.
:ok:

Non, je sors pas!

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11483
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par JBap » mar. janv. 18, 2011 4:18 pm

Madame Irma a écrit :
JBap a écrit :wowowow c'est bon Irma, cellosolo a reconnu avoir écrit une connerie et s'en est excusé, fin de l'histoire
:D merci JBap. Est-ce que, pour éviter toute erreur à l'avenir, je peux me permettre de t'envoyer mes messages avant de les poster, pour relecture? Comme ça, si je n'ai pas eu le temps de tout lire, cela ne prêtera pas à conséquence.
Quand on intervient dans un sujet, il me paraît élémentaire de le lire en entier ! Ton message était redondant et enfoncait un inutile clou.
Testore a écrit :on n'a pas a subir la préférence sexuelle comme revendication intellectuelle.
et moi ça me saoule de voir une insistante provocation a affirmer sa préférence sexuelle..comme ces hetero en quete de "jolis petits lots" en parlant des demoiselles, je trouve celà autant obsène que de s'afficher homo et de faire tout tourner autour de ça.
Si tu as le temps, regarde le reportage d'Envoyé Spécial dont j'ai mis le lien. Et peut-être comprendras-tu mieux le problème de s'identifier et de s'affirmer en tant qu'homo.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par Testore » mar. janv. 18, 2011 4:41 pm

Si tu as le temps, regarde le reportage d'Envoyé Spécial dont j'ai mis le lien. Et peut-être comprendras-tu mieux le problème de s'identifier et de s'affirmer en tant qu'homo.
tout doit dependre de la categorie socio professionnelle!
s'affirmer quand on est agriculteur dans l'aveyron ou cadre dans le secteur culturel n'est ni la meme revendication ni la meme assumation.

mais je ne trouve pas que celà implique la necessité de se regrouper pour autant.
ni ne donne le droit aux homos de dragouiller les heteros et d'essayer d'insinuer que eux savent ce qu'ils sont car ils ont essayés..comme il nous est fortement recomandé de ne pas utiliser des adjectifs degradants envers eux..
bref la difference sexuelle ne me derrange pas, tant qu'elle n'empiete pas sur mon espace intellectuel, et lorsqu'elle n'est pas affiché de manière outrée pour provoquer et montrer qu'elle s'assume.

terminator2+
Messages : 1817
Enregistré le : lun. oct. 15, 2007 11:55 pm

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par terminator2+ » mar. janv. 18, 2011 5:56 pm

en tout cas les homos que je connais ça leur hérisserait bien le poil, ou ça les ferait bien rigoler, de leur parler revendication, orchestre gay-friendly, identification, affirmation, blabla..

Avatar du membre
Rachma
Messages : 110
Enregistré le : dim. avr. 26, 2009 1:49 pm

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par Rachma » mar. janv. 18, 2011 6:58 pm

Mais oui, de toute façon, la partie visible, communoté gay, gay-pride , etc etc, ne représente que allez, 10% des homos.
Moi ce qui m'énerve ce sont ceux qui, quand tu les rencontres, te serrent la main, et genre leur présentation c'est " salut, david, je suis gay, ça te pose un problème? "... je veux dire, qu'est ce que j'en ai à faiiiiire de ce que tu peux faire de tes fesses le soir? J'ai jamais eu droit à " salut, je m'appelle Jean, je suis hétéro, c'est pas génant?"
De toute façon, sans vouloir faire trop de généralités, mais les homos qui ont comme identité première leur préférence sexuelle, c'est souvent juste des gens qui par ailleurs n'ont pas vraiment d'identité, de centre d'intérêts, et souvent sont pas bien malins. Comme les messieurs hétéro qui n'ont que la drague dans leur vie, et donc qui affichent aussi clairement leurs envies.

Avatar du membre
cellosolo
Messages : 501
Enregistré le : jeu. oct. 16, 2008 12:36 am
Localisation : Allier

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par cellosolo » mar. janv. 18, 2011 10:14 pm

Il est sympa ce débat.
Jbap, comme je te tiens en grande estime, je vais répondre à ton invitation de "comment" tes "comments"


- j'ai visionné le reportage de France télé dont tu parles : ouai, les ados ... OK y voit des gens dans le doute. Des personnes qui se cherchent et se demandent si elles sont normales. Le sujet est déjà orienté. On sait que les ados sont fragiles, alors un ado gay ?! J'ai moi-même souvent envisagé le suicide à cet âge, me sentant pas comme les autres . à 32 ans désormais, je me demande ce qui a pu me passer par la tête à cette époque.
Le cas du jeune homme abandonné par son père est par contre poignant. Et son père est un con. Finalement je ne vois pas trop où veut en venir le reportage. Ce que je constate c'est que ce jeune ado a trouvé une structure d'accueil, où il a rejoint d'autres ados gays dans le même cas. Ici la société les prend en charge. Notre solidarité joue son rôle.

J'aurais préféré un sujet sur les adultes homo et "brimés" au quotidien.

- pour les skinhead ayant tabassé un homo, je ne crois pas que ce soit un phénomène de société. Tu prends un exemple et tu en fais une généralité.
Mon niveau d'information me permet, me semble-t-il, de pouvoir dire que ce cas est isolé. Je veux bien d'autre sources si tu en as.
Nbre de fait divers identiques touchent des personnes parfaitement "normales", ou bien "différentes" : violences contre les juifs, les arabes, les gens comme toi et moi , etc ...
Par contre les agresseurs ne sont pas des gens comme toi et moi, représentatifs d'une population "moyenne".
On parle ici de dégénérés, sans aucune humanité, capables de tous les crimes avec n'importe quel prétexte pour se défouler.
Donc je ne vois pas ici de quoi alimenter le sujet "haine contre les homos".
Je parie que si les aveugles ou les muets mettent en route un battage médiatique identique au "combat" des homos, on ne tardera pas à voir un skinhead tabasser un aveugle ou un muet.

_ à contrario, tout le monde connait les lapidations ou l'acidage de femmes dans de lointains pays. Mœurs rentrés dans la société et pratiqués couramment par les propres familles des victimes . On pourra aussi citer le cas des noirs américains dans les années 50, victimes eux aussi des brimades de la société dans son ensemble.

- Pour revenir au cas français, on parle plus de moquerie que de haine.
Que je sache l'homosexualité n'est pas interdite par la loi. Le fait de se revendiquer homo n'est pas puni. L'homophobie est condamnée. Nulle entreprise ne peut interdire l'accès aux homo sans procès pour discrimination.
J'entends un certain Laurent Ruquier tous les jours sur Europe1 (un homo faut-il le préciser). Je l'écoute régulièrement faire des allusions à son homosexualité.
Est-il privé d'antenne par le CSA ? Non. Semble bien que la loi est de son côté.
On peut aussi évoquer Dave ou Pascal Sevran pour les plus connus. Ont_ils été brimés dans leur carrière ? Ont-ils été boyocotés ou privés d'antenne ?
Empêche-t-on tous ces gens de s'exprimer le sujet de l'homosexualité ?
D'accord ils ont surement eu plus de difficulté que les autres (et encore je n'en sais rien ).

Je vois aussi tous les jours des homos ou androgynes s'exprimer librement dans les émission de télé réalité. M'est avis que Vincent Mac doom a fait des émules... et l'on voit ses clones partout sur TF1, M6 ou W9.
Alors évidemment ce genre de personnes (Mac Doom ou autres queer ) entretiennent le mythe de "la folle" et alimentent les moqueries populaires.
M'est avis que les ennemis des homos sont parfois dans leurs rangs.

Globalement je ne ressent pas une haine particulière contre les homos en France, désolé.
Une moquerie , oui. Mais pas plus que pour les autres "différences"
qui ne fait jamais de blague douteuse sur les maçons portugais, la fainéantise des espagnols, la roublardise des italiens, la petite taille des chinois ou les voleurs arabes ?

Je ne vois pas quel combat les homos mènent,ni pourquoi ils revendiquent.
Veulent-ils obliger tout le monde à les aimer ? Moi je ne peux pas imposer qu'on m'aime.
Je l'ai déjà dit, je suis pour le mariage homo. Pour ce qui est des enfants, je suis contre.

@+

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11483
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par JBap » mar. janv. 18, 2011 11:09 pm

cellosolo a écrit :- j'ai visionné le reportage de France télé dont tu parles : ouai, les ados ... OK y voit des gens dans le doute. Des personnes qui se cherchent et se demandent si elles sont normales.

Rien que ca prouve qu'il y a encore un gros travail à faire ! Pourquoi se demandent-ils cela ? Pourquoi les jeunes du même âge sont aussi "réacs" (cf le passage des intervenants dans une classe) ?

Ce que je constate c'est que ce jeune ado a trouvé une structure d'accueil, où il a rejoint d'autres ados gays dans le même cas. Ici la société les prend en charge. Notre solidarité joue son rôle.

Je crois me souvenir que cette structure est unique en France, avec 30 places, contre +de 200 demandes, tous les autres ne connaissant même pas l'existence de ce lieu.

- pour les skinhead ayant tabassé un homo, je ne crois pas que ce soit un phénomène de société. Tu prends un exemple et tu en fais une généralité.
Mon niveau d'information me permet, me semble-t-il, de pouvoir dire que ce cas est isolé. Je veux bien d'autre sources si tu en as.

Non je n'en ai pas. Dernier meurtre d'un homo par des skinheads : 2002.

_ à contrario, tout le monde connait les lapidations ou l'acidage de femmes dans de lointains pays. Mœurs rentrés dans la société et pratiqués couramment par les propres familles des victimes . On pourra aussi citer le cas des noirs américains dans les années 50, victimes eux aussi des brimades de la société dans son ensemble.

Et les noirs américains, ils ne se sont pas arrêtés à une manif' style gay pride ! cf Malcolm X...

Je vois aussi tous les jours des homos ou androgynes s'exprimer librement dans les émission de télé réalité. M'est avis que Vincent Mac doom a fait des émules... et l'on voit ses clones partout sur TF1, M6 ou W9.
Alors évidemment ce genre de personnes (Mac Doom ou autres queer ) entretiennent le mythe de "la folle" et alimentent les moqueries populaires.
M'est avis que les ennemis des homos sont parfois dans leurs rangs.

Je te rejoins complètement.'est en grande partie à cause de ces gens que beaucoup de familles sont anéanties quand ils apprennent que leur fils est gay je pense.

Globalement je ne ressent pas une haine particulière contre les homos en France, désolé.
Une haine, non. Mais une méconnaissance (et donc une peur), ainsi qu'une intolérance, oui. Voilà les résultats d'un sondage SOFRES de 97 (ok il est un peu vieux, mais c'est pas si loin et je ne crois pas que les choses aient bcp évolué depuis) : http://www.comlive.net/Les-Homos-Et-Leu ... ,64713.htm .

Quelques données marquantes :
- de 3 à 7% c'est à dire entre 1,8 millions et 4,2 millions de personnes seraient en France homosexuelles (un tantinet + que les sourds-muets...)
- 80 % des jeunes homosexuels mènent une double vie et n’assument pas leur homosexualité
- 33% des parents voudraient essayer de faire changer d'orientation sexuelle leur fils/leur fille si celui-ci/celle-ci était homo (et seuls 14% répondent que ca ne les gênerait pas du tout)
- 52 % des français trouvent choquant qu’un homosexuel soit professeur dans le collège de leurs enfants
- "L’homosexualité est une maladie que l’on doit guérir" 23 % des français approuvent cette phrase
- 41 % des français trouvent choquant qu’un membre de sa famille proche soit homosexuel
- 63 % des français sont choqués par un couple d’homosexuels qui s’embrassent dans un lieu public

Alors bon... ce n'est peut-être pas aussi rose qu'il n'y paraît. Pour terminer sur une note positive, cependant :
En 1995, 58 % des Français considéraient déjà l’homosexualité comme une manière acceptable de vivre sa sexualité ; ils sont 61 % en 1998, 71 % en 2001. Reste à savoir ce qu'on entend par "manière acceptable"...
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
cellosolo
Messages : 501
Enregistré le : jeu. oct. 16, 2008 12:36 am
Localisation : Allier

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par cellosolo » mar. janv. 18, 2011 11:34 pm

les ados homo se posent donc la question : est-ce normal ou pas d'être homo ?
se la posent-ils parce qu'ils se trouvent anormaux, ou parce que la société définit cela comme anormal, et qu'il se trouvent en écart par rapport à la société.

Une autre question revient souvent dans la bouche des parents homo : ai-je commis une erreur ?
ai-je mal "fabriqué" mon enfant ?
Est-on une anomalie de la nature quand on est homo ?

enfin que dire de ces hétéros qui deviennent homo (j'ai un ami dans ce cas suite à déception amoureuse ) : a-t-il toujours été homo refoulé, non assumé, ou bien est-ce une déception amoureuse qui l'a fait , finalement , préférer le même sexe ?

je ne me risquerai pas à tenter de répondre ...

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par Emiliane » jeu. janv. 20, 2011 2:49 am

JBap a écrit :Je te rejoins complètement.'est en grande partie à cause de ces gens que beaucoup de familles sont anéanties quand ils apprennent que leur fils est gay je pense.
Des familles anéanties ? Parce que leur fils est gay ???? :shock:
Excuse-moi JBap, mais d'après moi, ça n'est pas possible !!
A moins d'être une famille qui n'a aucun problème, qui roule sa bosse sans aucun obstacle (et ça m'étonnerait que ça existe).... autrement, je ne vois pas ???
Je vis en ce moment des emmerdes que je ne souhaite à aucun parent... et alors, si mon fils était gay, franchement ça serait le dernier de mes soucis !!
Que ce soit celui qui nous cause des soucis, ou l'autre... ou les deux...... cette facette de la vie n'est pas si importante.
Ca peut effectivement remettre beaucoup de choses en questions, mais de là à anéantir la famille, je ne vois pas comment !?
Sauf si on n'a que son nombril à admirer et à exhiber et rien d'autre à faire....
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Avatar du membre
Emiliane
Messages : 2678
Enregistré le : dim. oct. 03, 2004 6:09 pm
Localisation : Région Parisienne

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par Emiliane » jeu. janv. 20, 2011 2:58 am

cellosolo a écrit :les ados homo se posent donc la question : est-ce normal ou pas d'être homo ?
se la posent-ils parce qu'ils se trouvent anormaux, ou parce que la société définit cela comme anormal, et qu'il se trouvent en écart par rapport à la société.

Une autre question revient souvent dans la bouche des parents homo : ai-je commis une erreur ?
ai-je mal "fabriqué" mon enfant ?
Est-on une anomalie de la nature quand on est homo ?

enfin que dire de ces hétéros qui deviennent homo (j'ai un ami dans ce cas suite à déception amoureuse ) : a-t-il toujours été homo refoulé, non assumé, ou bien est-ce une déception amoureuse qui l'a fait , finalement , préférer le même sexe ?

je ne me risquerai pas à tenter de répondre ...
Hétéro devenu homo.... J'ai un cousin qui a quitté sa famille parce qu'il est "devenu" homo...
Et bien, il devait l'être et ne pas s'en etre rendu compte plus tôt, ou alors il était "bi" ???

De toute façon c'est aussi un concours de circonstances, s'il n'avait pas rencontré telle ou telle personne... Que serait-il advenu ???
Il a rencontré sa femme, avec qui il a eu ses enfants, il a vécu une période heureuse... Puis il a rencontré "son" femme, on "son" mari, comme on veut.... et il a vécu une autre période heureuse.
Aurait-il fait le même changement dans l'autre sens s'il avait rencontré d'abord son "ami" ??? L'aurait-il quitté pour "sa femme, et mère de ses enfants" ???? On en le saura jamais, puisque le cas ne s'est pas présenté !

Il y a des tas de couples hétéros qui se séparent, tout le monde trouve ça "normal"... alors que les gens changent aussi de genre... pourquoi pas... ils peuvent soit s'être trompés, soit avoir rencontré une personne qui les aura fait radicalement changer... qui sait, peut-être que personne n'est à l'abri ???
@+ Emiliane

"Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot."
Alphonse Allais

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11483
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par JBap » jeu. janv. 20, 2011 11:54 am

Emiliane a écrit :
JBap a écrit :Je te rejoins complètement.'est en grande partie à cause de ces gens que beaucoup de familles sont anéanties quand ils apprennent que leur fils est gay je pense.
Des familles anéanties ? Parce que leur fils est gay ???? :shock:
Excuse-moi JBap, mais d'après moi, ça n'est pas possible !!
Par anéanti, je voulais dire désespéré, choqué, mais pas détruit. Quoique si tu regardes le reportage, et si l'on considère que quand une famille rejette un de ses membres elle est détruite, alors oui...
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11483
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par JBap » jeu. janv. 20, 2011 12:27 pm

En fait, je pensais à un truc cette nuit : et si tout cela n'était que cyclique, un passage nécessaire ?

Je m'explique : depuis la nuit des temps, l'homosexualité a été plus ou moins sévèrement condamnée dans la plupart des civilisations (oui ok pas chez les grecs). Jusqu'à présent, donc, ce regroupement en communauté était nécessaire, et secret. Depuis quelques années, c'est "légal", mais pas "normal" ; les représentants de cette communauté (qui s'en sentent l'appartenance, ce qui n'est pas le cas de tous les homos) se montrent donc, parfois avec outrance, voire provocation. Dans l'idéal, enfin dans l'idéal que j'ai imaginé cette nuit, dans quelques années encore, cette orientation sexuelle rentrerait dans les moeurs au même titre que l'hétérosexualité, et il n'y aurait plus lieu d'aucun communautarisme ni discrimination... non ?
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par Testore » jeu. janv. 20, 2011 1:22 pm

ça me gave je me casse de ce sujet naze.
le communautarisme a toujours mené à une dictature.
ça commence d'ailleurs à se ressentir, car plus loin que cette fausse impression de minorité brimée, je perçois l'inverse dans la culture en tous cas.
le pouvoir n'est pas toujours là où l'on croit qu'il se trouve.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11483
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: ORCHESTRE GAY et Gay-Friendly à Paris

Message par JBap » jeu. janv. 20, 2011 7:16 pm

Testore a écrit :le communautarisme a toujours mené à une dictature.
Non, au contraire. Communautarisme des noirs aux USA face à la dictature des blancs, communautarisme des résistants face à la dictature nazi durant la 2nde guerre mondiale, communautarisme des homosexuels face à la dictature des hétéros... Simplement, quand le combat est gagné, il faut savoir s'arrêter, ou cela s'arrête de soi-même. Concernant les homos, si tu regardes les stats de 97, on est encore loin du compte...
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Répondre