Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Toute l'info concernant les concours, les recrutements, les stages, la recherche d'instrumentistes (professionnels et amateurs), les cours...
Avatar du membre
Sold'eau
Messages : 665
Enregistré le : lun. nov. 14, 2016 2:41 pm
Localisation : Sud Ouest

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Sold'eau » mar. mai 23, 2017 5:49 pm

....Outre les petits détails de jury et la remarque très pertinente de JBap , a laquelle je souscris pleinement ...

Merci à tous de nous faire vivre avec intensité ce concours
Souvent les gens ne veulent pas voir ou entendre la vérité, par ce qu'ils ne veulent pas que leurs illusions soient détruites - Nietzche

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par JBap » mar. mai 23, 2017 10:29 pm

dissidencello a écrit : À noter que parmi les règlements du concours, il est spécifié que "Les membres du jury ne votent pas pour leurs étudiants".
Oui évidemment... C'est comme ça dans tous les concours! Mais ça marche très bien autrement: je vote pour ton élève, tu votes pour le mien. Pas compliqué. S'ils voulaient vraiment faire un concours exempt de tout conflit d'intérêt, ils organiseraient un jury SANS professeur de violoncelle, tout simplement... Pourquoi ça paraît si impossible? En tous cas, ça ne se fait tout simplement jamais.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

yayamo
Messages : 167
Enregistré le : mer. juin 08, 2005 3:11 pm
Localisation : Bruxelles

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par yayamo » jeu. mai 25, 2017 11:05 am

JBap a écrit :
dissidencello a écrit : À noter que parmi les règlements du concours, il est spécifié que "Les membres du jury ne votent pas pour leurs étudiants".
Oui évidemment... C'est comme ça dans tous les concours! Mais ça marche très bien autrement: je vote pour ton élève, tu votes pour le mien. Pas compliqué. S'ils voulaient vraiment faire un concours exempt de tout conflit d'intérêt, ils organiseraient un jury SANS professeur de violoncelle, tout simplement... Pourquoi ça paraît si impossible? En tous cas, ça ne se fait tout simplement jamais.
C'est un peu de la mauvaise fois, je trouve. Ce concours, et son règlement, ont depuis 75 ans permis de voir émerger, parfois révéler, des musiciens exceptionnels. Une règle identique, pour éviter les conflits d'intérêt, est utilisée universellement dans le monde de la recherche scientifique pour publier des résultats après évaluation positive par des pairs --et, que je sache, cette recherche a mené à pas mal de progrès pour l'Humanité au cours des 100 dernières années...
Finalement, ce qui compte, c'est de pouvoir profiter d'événements musicaux et de jeunes talents exceptionnels. Pour ne citer qu'un seul exemple récent, la révélation de Lukáš Vondráček, 1er Prix en 2016, météore inconnu des membres du Jury et du public, fut une source d'émotions musicales extraordinaires.

Djip
Messages : 1816
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Djip » jeu. mai 25, 2017 12:20 pm

C'est vrai que l'année dernière, le piano c'était très très fort aussi.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par JBap » jeu. mai 25, 2017 10:56 pm

De la mauvaise foi? Mais c'est juste la réalité, pourquoi inviter des professeurs, encore et toujours, et en plus, toujours un peu les mêmes?

Et je vais le redire une énième fois: je ne dis pas que les gagnants ne sont pas méritants. Et je parle particulièrement de la mafia violoncellistique, je n'ai pas l'impression qu'il y ait la même mainmise sur les concours en piano, car beaucoup plus de solistes viennent faire des jurys.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Orliac
Messages : 263
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Orliac » ven. mai 26, 2017 8:12 am

La mafia violoncellistique... Elle existe partout, cette mafia, cette manière de favoriser les petits copains et d'exclure ceux qui risquent de remettre en question des acquis. En littérature, j'en sais quelque chose. On parle des livres parisiens, écrits par les membres du cercle, les autres restent dans l'ombre méprisante de ceux qui se disent investis du savoir. "Les critiques sont comme les eunuques..." n'est-ce pas JBap?
Heureusement, il y a le bouche à oreille, et surtout internet qui rebat les cartes. Et de rendre justice à ceux qui le méritent.

Djip
Messages : 1816
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Djip » ven. mai 26, 2017 8:50 am

C'est vrai qu'il y a une sacrée "mafia" effectivement. Mais d'un autre côté, c'est aussi cela qui préserve un niveau élevé j'ai l'impression. En France en tout cas, cela est assez prégnant. De notre temps, c'était Muller/Strauss/Gamard/Pidoux/Gagnepain etc..., aujourd'hui c'est Pernoo/Phillips/Coppey/Gastinel et toujours Gagnepain, immense professeur cela dit. Et je me souviens qu'à mon modeste niveau, quand nous étions à Boulogne, cette uniformisation existait, car certains s'identifiaient ou peinaient à prendre du recul. Et il est arrivé qu'au moment des prix, ce soient eux qui s'en sortent le mieux. Mais, après quelques années, la plupart d'entre nous a réussi à prendre son envol, dans diverses voies. J'ai l'impression que les concours internationaux, c'est pareil, à plus haut niveau. Tu parlais de ME Hecker, qui a sa propre personnalité. Elle fait quand même une grande carrière (même si je n'aime vraiment pas ce mot).
J'ai hâte d'entendre la finale, et de voir comment les candidats vont faire sonner les gros standards du violoncelle. Selon moi, mais c'est très personnel, une bonne interprétation repose sur un respect du texte, dans la sobriété et la simplicité. Et cela nécessite une très très grande maitrise. A l'instar d'un Oistrakh par exemple, qui, si on écoute bien, se contente de magnifier la partition sans fioritures.

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par JBap » ven. mai 26, 2017 10:14 am

Djip, je pense que tu confonds les grands professeurs, et les grands professeurs qui sont de tous les jurys. Alors que les uns bâtissent leur réputation sur la qualité de leur enseignement, les autres se contentent de pouvoir choisir parmi les "bêtes de concours" qui se présentent dans leur classe. Certains se trouvent être aussi d'excellents profs, mais pas tous (n'étant pas anonyme ici, je me dois de rester prudent quant à mes avis personnels :D ). Donc oui, certains maintiennent un excellent niveau musical en France et en Europe, d'autres l'uniformisent.
Après, oui, les fortes personnalités musicales arrivent en finale de ces concours, mais pour gagner... Enfin bon, nous verrons les résultats :) Je ne demande qu'à me tromper, ça serait une bonne nouvelle!
Et comme tu dis: une interprétation, c'est très personnel, ce qui fait qu'un concours est en fait un non-sens concernant l'Art. La célèbre citation de B. Bartòk résonne plus que jamais: "Les compétitions sont pour les chevaux, pas pour les artistes".

Mais par curiosité, tu étais quand à Boulogne, et chez qui?
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Orliac
Messages : 263
Enregistré le : ven. nov. 21, 2014 10:44 am

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Orliac » ven. mai 26, 2017 10:37 am

Quoiqu'il en soit, ceux qui ont quelque chose à dire finissent toujours par se faire entendre.

Djip
Messages : 1816
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Djip » sam. mai 27, 2017 12:08 am

JBap, j'étais à Boulogne entre 92 et 96, chez Gagnepain... Hou la la, ça ne rajeunit pas... Je garde pour lui beaucoup d'affection et d'admiration. Il m'a fait comprendre des choses qui me servent encore presque chaque jour. Je comprends la nuance que tu évoques dans ton commentaire. Mon avis, c'est que les grands profs ont quand même tous une manière très personnelle de penser le violoncelle et la musique. Ce qui est parfaitement normal, c'est ce qui fait leur spécificité. Et dans leurs élèves, il y a ceux qui copient, et ceux qui composent avec les différents éléments qui leur sont donnés. Par exemple, j'ai fait il y a très longtemps un stage avec Helmerson. C'est un homme sympathique et encourageant, qui donne des pistes de travail, mais qui n'impose pas une façon de voir. Enfin, je ne le connais pas vraiment bien sûr, mais c'est ce que j'ai ressenti lors de ce stage. C'est un très grand violoncelliste, et chacun doit prendre ce qu'il lui faut dans cet enseignement, mais ça n'est pas quelque chose de fermé.
D'accord avec Bartok, mais les concours permettent aussi de se montrer. Je suis vraiment super content d'avoir pu découvrir ces jeunes violoncellistes, que je ne connaitrais pas sans le concours. J'ai bientôt 40 ans, et je ne suis plus de très près ce qui se passe dans le monde du violoncelle, et j'attends la finale avec impatience! Et, comme je le disais auparavant, je suis vraiment content de voir que le violoncelle français se porte bien. C'est une grande part de ma vie, et voir ces jeunes gars en finale (il n'y a malheureusement pas de filles), ça me fait plaisir.
Jbap, tu étais aussi à Boulogne?

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par JBap » dim. mai 28, 2017 1:48 am

Je reste avec ma conviction qu'on n'a aucunement besoin d'autant de profs dans un jury pour un concours de ce niveau, et si on avait majoritairement des compositeurs, des chefs d'orchestre...! Et pas les mêmes dans tous les concours, on aurait une image plus riche de l'interprétation contemporaine.

Oui, j'étais à Boulogne aussi, chez Strauss, mais plus tard, de 1998 à 2003 :) Mais j'ai fait de l'orchestre à cordes avec Gagnepain.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Djip
Messages : 1816
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Djip » dim. mai 28, 2017 7:47 pm

Jeunot... De mon temps, Xavier n'avait pas encore d'orchestre. Et encore une fois, je suis d'accord avec toi sur les jurys! J'essaye juste de nuancer un peu. La finale commence demain, je m'en réjouis!

Djip
Messages : 1816
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par Djip » lun. mai 29, 2017 10:18 pm

Premier soir de la finale. Brannon Cho, le 2è candidat, a joué un superbe Chosta. Impressionnant...

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par JBap » mar. mai 30, 2017 12:19 am

Djip a écrit :Jeunot... De mon temps, Xavier n'avait pas encore d'orchestre.
J'ai fait partie de la toute première année :)
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

dissidencello
Messages : 275
Enregistré le : mer. févr. 25, 2009 4:12 am
Localisation : Bruxelles
Contact :

Re: Concours Reine Elisabeth, session Violoncelle

Message par dissidencello » mar. mai 30, 2017 2:20 am

Djip a écrit :Premier soir de la finale. Brannon Cho, le 2è candidat, a joué un superbe Chosta. Impressionnant...
J'ai aussi beaucoup aimé le Schumann de Sihao He.

Répondre