fotes d'hortografes sur le forom

Vous avez des questions, des suggestions, des idées à soumettre à l'Association Française du Violoncelle,
vous souhaitez dialoguer sur des articles de la revue "Le Violoncelle", demander ou apporter des précisions...
perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » sam. déc. 01, 2007 9:39 pm

terminator2+ a écrit :l'internement c'est un peu trop quand meme. Une bonne séance de conjugaison devrait faire l'affaire... :wink:
Le fair play c'était pas pour toi, c'était pour moi !! histoire que tu le prennes pas mal que je te reprenne pour une histoire de -s.
Bref. dur de se comprendre parfois.
T'inquiètes (heu impératif négatif, je mets un s???), il y a pas de souci, mais vu mon niveau de fatigue actuel...Je crois qu'il va falloir pardonner mes incompréhension et mes écarts...
Bon ca ira mieux dans quelques temps!

perrinou69
Messages : 2317
Enregistré le : mar. août 01, 2006 11:25 am
Localisation : Lyon

Message par perrinou69 » sam. déc. 01, 2007 9:40 pm

JBap a écrit :
perrinou69 a écrit :Enfin, concernant l'impératif, je vais faire appel à un ami...
Tu nous diras quand ça sera ton dernier mot, tu peux aussi faire appel au public
Je vais appeler Gérard...
Bon, si c'est gagnant, on partage le million?
Et je peux m'arrêter là?
:roll:

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. déc. 01, 2007 9:49 pm

Roooh ! C'est pas dur, allez : verbes du premier groupe, pas de "s" le "e" est tout nu : donne, joue, mange, arrête de râler !
Autres groupes, y'a un "s".
Exception : va ! et les verbes des autres groupes qui finissent par un e : sache, aie, ouvre ...
Affirmatif ou négatif, c'est la même chose !
Mais quand ça fait pas beau à prononcer (deux voyelles successives, ça a un nom et j'ai oublié), là, on met un "s" : vas-y ! donnes-en à ton frère ! manges-en un peu !
Voilà ... c'est qui la présidente ?
Vive la différence

Avatar du membre
faidwen
Messages : 1147
Enregistré le : sam. oct. 06, 2007 5:49 pm
Localisation : hauts de seine

Message par faidwen » sam. déc. 01, 2007 9:54 pm

Bon je recommence, il n'y a pas d'exception pour l'impératif négatif, c'est sans s pour la 2ème pers. du singulier.
:x

Avatar du membre
cel47
Messages : 2172
Enregistré le : dim. juil. 08, 2007 1:07 am
Localisation : Lot et Garonne

Message par cel47 » sam. déc. 01, 2007 9:55 pm

cello Image

vive la présidente

Avatar du membre
faidwen
Messages : 1147
Enregistré le : sam. oct. 06, 2007 5:49 pm
Localisation : hauts de seine

Message par faidwen » sam. déc. 01, 2007 10:02 pm

Désolée Cello, nos posts sont arrivés en même temps.
Image
J'adhère à ta présidence, tu te donnes la peine de bien expliquer

Avatar du membre
Giraire
Modérateur
Messages : 1866
Enregistré le : mar. janv. 24, 2006 1:18 am
Localisation : NOUMEA

Message par Giraire » dim. déc. 02, 2007 12:15 am

:ola: pour la Présidente.

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » dim. déc. 02, 2007 12:26 am

Merci, merci ! 8)
Vive la différence

sabrina
Messages : 153
Enregistré le : dim. mars 28, 2004 9:41 pm
Localisation : toulouse

Message par sabrina » lun. déc. 03, 2007 5:44 pm

cellosoleil a écrit : Mais quand ça fait pas beau à prononcer (deux voyelles successives, ça a un nom et j'ai oublié), là, on met un "s" : vas-y ! donnes-en à ton frère ! manges-en un peu !
Voilà ... c'est qui la présidente ?
Wikipédia a ton service...

L'hiatus (mot latin pour « ouverture » : est un terme de linguistique désignant la succession de deux voyelles appartenant à des syllabes différentes, soit à l'intérieur d'un mot (comme dans aorte) ou à la frontière de deux mots (il va à...).

L'hiatus est réputé cacophonique dans de nombreuses langues, à commencer par les langues latines et grecques et celles qui en ont hérité leurs vues grammaticales et linguistiques (les langues d'Europe occidentale, principalement), ce qui explique qu'en poésie (pour laquelle les conceptions esthétiques ont longtemps voulu qu'elle représentât la « belle langue ») on cherche fréquemment à l'éviter, ce qui se constate aisément dans la lecture du vers français, où l'on élide ou prononce des e caducs, selon, afin de ne pas « heurter » l'oreille.

Sans aller si loin dans l'élimination automatique des hiatus, il est notable que de nombreuses langues d'Europe ont trouvé divers moyens grammaticalisés de se débarrasser des hiatus :

insertion d'un phonème éphelcystique : en français : va-y → vas-y ; en anglais, un /r/ de liaison (cf. Linking r) peut se faire entendre : law and order sera prononcé law-r and order. Son emploi est considéré fautif ...

Répondre