Dvorák, 2nd mouvement

Les enregistrements des forumistes
Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par JBap » jeu. juil. 10, 2014 12:32 pm

pmelet a écrit :
deb 06 a écrit :les notes, comme dans un roman policier, ne sont que des indices.
Intéressant ! Et poétique ...
Mais comment retranscrire dans la réalité ... a mon humble avis, c'est quelque chose qui nécessite énormément de travail: une fois la technique suffisamment acquise et intégrée, on peut alors évoluer là-dessus.
La technique est spécifique à chaque instrument, et demande à être parfaitement maitrisée. Mais elle doit rester un moyen, et non une fin en soi. Sinon, c'est du spectacle, plus de la musique. L'interprétation, au contraire, est universelle. Pour exprimer la musique que l'on ressent, on utilise un instrument. Ce mot instrument veut bien dire ce qu'il veut dire : c'est un outil.
Il y a 2 parties, dans le travail d'un interprète : il doit réfléchir à son interprétation et l'enrichir par tous les moyens possibles, et une fois qu'il en est convaincu, il doit mettre en oeuvre tous les moyens techniques mis à sa disposition et qu'il a travaillés pour se rapprocher le plus possible de son interprétation idéale qu'il doit avoir en lui: son chant intérieur.
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

deb 06
Messages : 1502
Enregistré le : mer. oct. 01, 2008 11:32 am

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par deb 06 » ven. juil. 11, 2014 9:28 am

...réécouté ce matin, pour le fun, c'est beau...Qu'as-tu comme violoncelle?

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » ven. juil. 11, 2014 12:53 pm

C'est un Léon Bernardel, de 1923.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » mar. juil. 15, 2014 10:10 am

@Pouf-Pouf : je peux pas répondre à ton MP ... puisque tu as désactivé les MP !!!
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

atsamas
Messages : 165
Enregistré le : sam. nov. 30, 2013 6:48 pm
Localisation : Haut Rhin

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par atsamas » sam. déc. 20, 2014 11:54 am

bon je suis en retard, en fait j'ai vu car j'ai posté a l'auditorium et je le parcourt que rarement.
C'est magnifique, tu as une maîtrise parfaite de ton instrument et à ton niveau que je suis étonnée que tu questionne sur autant de chose l'hors de ton jeu, démanché, justesse, (si j'ai bien lu ) à mon sens, ils ne peuvent être que maîtrisés.Tu le démontre parfaitement d'ailleurs.
Moi depuis ma chaise, je ne perçoit ta nervosité que lorsque que tu ne joue pas, mais j'ai une questionnement, car j'ai déjà du entendre ce concerto mais je l'ai jamais jouée, les 2 pizz que tu fait quand tu travaille sur la table, ils font partis du concerto ou tu assures ta justesse ? j’espère que ma question n'est pas trop... :roll:
Quand dieu se tait, on peut lui faire dire n'importe quoi...jean-paul Sartre

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » lun. déc. 22, 2014 11:40 am

atsamas a écrit :je suis étonnée que tu questionne sur autant de chose l'hors de ton jeu
C'est le fait des complexes de l'amateur de bon niveau, qui assez d'expertise pour détecter ses imperfections (et en souffrir), mais pas suffisamment pour y remédier.
atsamas a écrit :les 2 pizz que tu fait quand tu travaille sur la table, ils font partis du concerto ou tu assures ta justesse ?
Euh .... ils font partie du concerto ... ou disons: de ma version du concerto .... :oops:

Pour en revenir à la distinction amateur/pro, ces pizzs font partie de ces choses non nécessaires mais que je fais pour me rassurer : je sais où sont ce ré et ce fa, mais si je ne vérifie pas, je n'aurai par le courage des les attaquer. Quand je répète, évidement, je ne vérifie jamais mes notes : quand elles sont fausses, je grimace et j'oublie aussitôt ; et, elles ne sont que rarement fausses, puisque je ne suis pas stressé ...
Et, c'est exactement ce que le pro JBap (ou ma frangine, qui est pro ; ou la prof que je consulte depuis quelques mois) ont identifié : soumis au stress de la scène, j'ai tendance à laisser les aspects purement techniques m'obnubiler, au détriment de la musicalité.
Passer de ma chambre à la scène an conservant naturel et agrément, voilà mon défi.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par JBap » lun. déc. 22, 2014 12:19 pm

pmelet a écrit :le pro JBap
C'est moieuh :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » lun. déc. 22, 2014 1:47 pm

JBap a écrit :
pmelet a écrit :le pro JBap
C'est moieuh :D
Le mec impressionnant :)
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

atsamas
Messages : 165
Enregistré le : sam. nov. 30, 2013 6:48 pm
Localisation : Haut Rhin

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par atsamas » lun. déc. 22, 2014 2:17 pm

La sonorité (seul) du violoncelle me touche déjà énormément à la base alors, de ma petite chaise, je trouve l’exécution magnifique et surtout parfaite techniquement ,il n'y a que ces deux pizz qui m'ont "interloquée car effectivement ils semblent hors sujet.Je te souhaites de gagner ton défi car c'est déjà un réel enchantement de t'écouter jouer ! et amateur de bon niveau heuuuuu.....à mes yeux de petite violoncelliste c'est déjà de très bon niveau la... :D
Quand dieu se tait, on peut lui faire dire n'importe quoi...jean-paul Sartre

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » lun. déc. 22, 2014 2:31 pm

Merci!

Le problème, c'est la hauteur des marches. Elles ont tendance à être en progression exponentielle : quelques jours pour savoir faire un son, quelques mois pour pouvoir jouer correctement, quelques années pour savoir bien jouer le répertoire .... et pour pouvoir exceller (et se maintenir) il faut tellement de travail que cela me semble souvent inaccessible.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

atsamas
Messages : 165
Enregistré le : sam. nov. 30, 2013 6:48 pm
Localisation : Haut Rhin

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par atsamas » lun. déc. 22, 2014 6:52 pm

Et pourtant....Tu t'en sort déjà tellement bien ! déjà avoir ta technique c'est le rêve de ma vie de violoncelliste ratée avec la conscience qu'il est beaucoup trop tard pour moi, mais je peut encore apprécier et admirer ceux qui en joue avec dextérité car le violoncelle est un instrument difficile,( non inclus la notion de stresse)
car combien d'année de travail et de perseverence derrière tout ça !
Quand dieu se tait, on peut lui faire dire n'importe quoi...jean-paul Sartre

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » mar. déc. 23, 2014 5:13 pm

atsamas a écrit :déjà avoir ta technique c'est le rêve de ma vie de violoncelliste ratée avec la conscience qu'il est beaucoup trop tard pour moi
atsamas a écrit :car combien d'année de travail et de perseverence derrière tout ça !
Ca dépend un peu de la cible que tu te donnes, en fait.
Pour la sonate de Kodaly, je te confirme, ca va pas être tout de suite.

Mais j'ai vu ta vidéo : tu joues juste, . La musique de chambre, les sonates, je ne vois pourquoi tu devrais y renoncer.
Je vais raconter une horreur, sans doute, et j'invite tous les profs à me vouer aux gémonies mais : consacre du temps à jouer n'importe comment, avec dilettantisme, inattention.
Tu as un cap à franchir : celui du relâchement.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

atsamas
Messages : 165
Enregistré le : sam. nov. 30, 2013 6:48 pm
Localisation : Haut Rhin

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par atsamas » mar. déc. 23, 2014 7:52 pm

Celui du relâchement, ça c'est sur oui ! mon objectif....

D'un coté, il y a ce besoin de finir ce que j'ai commencée un jour.
mais l'objectif est pouvoir (musicalement) accompagnée avec ma fille si elle émet le désir un jour de faire de la musique, autant à la maison qu'en audition, pas lui expliquer qu'il faut passer ses auditions quand on fait de la musique, que c'est normal,etc...si moi je ne suis pas capable de le faire d'ou, audition obligatoire pour moi par moi-même

A savoir que si ma gamine fait de la musique je ne risque pas de lui donner l'éducation que j'ai eu car mon père n'a pas su nous transmettre l'amour de la musique, mais juste la rigueur, le travail et cette course à la perfection, musicalement j'entend.Ma sœur qui as fait du violon à arrêter avant moi.Et moi mon père je l'aurais encore bien supporter si j'avais pu continuer à jouer car la sonorité du violoncelle est vraiment viscéral chez moi.

donc pour finir, l'objectif également est de pouvoir par la suite organiser des petits concerts en invitant des instrumentistes qui voudrait bien se prêter au jeu et avec un peu de chance quelqu'un de renommé qui changerais à chaque fois (afin de faire déplacer les gens).afin d'aider des associations, je sais pas, je vais dire n'importe quoi, par exemple pour noel, un petit concert pour plusieurs commune destiner à offrir un cadeau aux enfants ( et aux parents )défavorisés !mais pour ça il faut pouvoir maîtriser un minimum ce qu'on joue c'est la moindre quand tu fait payer les gens, même si c'est très simple ! ! Ouais, j'aimerais bien ! :D :D
Quand dieu se tait, on peut lui faire dire n'importe quoi...jean-paul Sartre

pmelet
Messages : 278
Enregistré le : mar. avr. 15, 2014 4:13 pm
Localisation : Antibes

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par pmelet » mar. déc. 23, 2014 10:06 pm

atsamas a écrit :l faut pouvoir maîtriser un minimum ce qu'on joue c'est la moindre quand tu fait payer les gens, même si c'est très simple
Ça nous ramène à une conversation qu'on à déjà eu, Atsamas !
Si les gens viennent aux concerts alors qu'ils pourraient rester chez eux à écouter la même œuvre par Starker (encore lui) ou Rostropovitch (toujours, lui), c'est
- soit pour entendre de la musique vivante, discipline dans laquelle le plaisir que semble prendre l'artiste compte beaucoup
- soit parce qu'ils n'entendent pas la différence ; ce n'est pas condescendant : tout le monde n'est pas obnubilé par la musique. Nous avons une oreille analytique, mais c'est une déformation. Anecdote : un ami me demandait comment je sais quel doigt mettre où ; je me suis lancé dans une longue explication, pour montrer l'impact d'un changement de doigté ... à un ami qui n'entendait pas, tout simplement, la différence entre jouer sur une seule corde avec des démanchés, et jouer sur 4 cordes avec des cordes à vide.

Bref, tu ne les voles pas.

Laisse de coté tes complexes. Crois moi, d'autres n'en ont pas, et c'est très bien. Je pourrais te diriger vers des vidéos live de professionnels ... à se faire dresser les cheveux sur la tête.
"La vie est trop courte pour être prise au sérieux." George Bernard Shaw

atsamas
Messages : 165
Enregistré le : sam. nov. 30, 2013 6:48 pm
Localisation : Haut Rhin

Re: Dvorák, 2nd mouvement

Message par atsamas » mar. déc. 23, 2014 10:41 pm

d"accord mais je parle de technique, même si je doit jouer " au clair de la lune ", j'aimerais donner un "au clair de la lune " jouer correctement techniquement tout simplement au moins que ça soit agréable à l'oreille (combinaison main droite, main gauche quoi ) ou je ne préfère ne rien jouer du tout, de tout façon on joue toujours en public ce qu'on maîtrise quand on est en apprentissage donc en l’occurrence toujours sous son niveau réel mais même en jouant sous mon niveau je ne maitrise rien du tout, d'ou la case débutant pour retrouver la liberté avec mon archet !

Et je veut encore penser que les gens auraient envie de se déplacer pour écouter oeuvre de Starker (encore lui) ou de Rostropovitch (toujours, lui), jouer par un professionnel pour une bonne cause.et de toute façon je n'ai plus d’échéance, j’irais donc doucement mais surement ! :P
Quand dieu se tait, on peut lui faire dire n'importe quoi...jean-paul Sartre

Répondre