Jouer en public

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Pat'
Messages : 7
Enregistré le : jeu. nov. 15, 2007 4:23 pm
Localisation : Lyon

Re: Jouer en public

Message par Pat' » lun. juin 30, 2008 10:18 pm

Je vais me faire lapider; mais l'avlocardil est LE remède miracle contre le trac.
"La musique, c'est du bruit qui pense."

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1885
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Jouer en public

Message par lilla mu » lun. juin 30, 2008 10:50 pm

oui tu vas te faire lapider !!!!
Car il y a de bien meilleurs moyens de gérer son trac que de se droguer aux médocs ! A la limite l'homéopathie (j'en ai pris un temps) mais je crois que le meilleur moyen c'est de jouer jouer jouer jouer et rejouer en public. C'est marrant parce que j'ai eu été très très très stressée et j'ai toujours le trac avant de jouer, suis très nerveuse avant un examen, mais j'arrive maintenant à gérer ça (je pense que ça se gère plus ou moins bien selon les périodes, la fatigue, l'état général de sané, etc...).
Je pense qu'une bonne préparation psychologique est importante.
Mais alors les bêta-bloquants j'espère bien que je n'en prendrai jamais, même si je loupe un concours important à cause du stress.

Pat'
Messages : 7
Enregistré le : jeu. nov. 15, 2007 4:23 pm
Localisation : Lyon

Re: Jouer en public

Message par Pat' » lun. juin 30, 2008 11:21 pm

Je suis entièrement d'accord avec toi concernant l'importance de la préparation psychologique. C'est vrai aussi bien pour la musique que pour les études ou autres choses qui rythment notre vie quotidienne...
Mais arrivé à un certain stade où ce travail psychologique se révèle inefficace, pour des personnes à la sensiblité surdéveloppée comme moi, les beta bloquants sont la solution.

Je crois tout d'abord qu'il faut distinguer trac et trac: il y a ceux qui sont stressés avant un exam, ou de jouer en public, mais qui y parviennent tout de même, malgré le fait qu'ils ne jouent pas aussi bien que dans leur chambre. Mais il y a ceux qui (et ils sont plus rares) sont clairement incapables de jouer avec le trac. Je ne dis pas incapables de bien jouer, incapables de jouer tout court. Ca m'est arrivé. Plusieurs fois. Stressé au point de ne pouvoir poser son archet sur les cordes, s'accorder, et produire le moindre son de cet instrument qu'on aime tant. Je vous assure que quand on a vécu ce type d'expérience, ce type d'humiliation (et le mot est faible), on ne peut s'empecher de se tourner vers les beta bloquants. Surtout quand on a essayé des tas d'autres choses avant.

Et les beta bloquants ont quelque chose de magique: ils me permettent non seulement de jouer, mais aussi de me libérer, et d'exprimer clairement mes qualités musicales et pas seulement techniques. Beaucoup disent que les beta bloquants sont un frein à l'émotion, ce qui est vrai pour les personnes au trac modéré qui n'en n'ont guère besoin, mais pour des personnes hyper sensibles, le bete bloquant exacerbe l'envie de faire de la MUSIQUE du fait de l'absence de manifestations physiques du trac, essentiellement les tremblements chez moi.

Alors vous pouvez penser ce que vous voulez des beta bloquants et des gens qui s'y sont résolus, mais je vous demande juste de les respecter car parfois on ne peut pas faire autrement. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Sans les beta bloquants, je n'aurai jamais atteint le niveau qui est le mien aujourd'hui. J'ai beaucoup joué en public depuis que je fais du violoncelle (logique, en finissant ma 10eme année au CNR de Lyon). J'ai parfois essayé sans bêta bloquants récemment, car mon prof veut à tout prix que je m'en débarasse. Et ben c'est mal parti.

Par ailleurs beaucoup plus de gens qu'on ne le croit prennent des beta bloquants mais n'osent pas toujours le dire, alors permettez moi de dire tout haut de que beaucoup pensent tout bas.

Pourquoi ne prendrais tu jamais un beta bloquant?
"La musique, c'est du bruit qui pense."

Avatar du membre
ANN
Messages : 3311
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: Jouer en public

Message par ANN » lun. juin 30, 2008 11:36 pm

eh oui, petit rappel: la France est le premier consommateur AU MONDE de ces petits bonbons multicolores...toutes catégories confondues.
Et je ne parle pas de M'n'M's!!!
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
JBap
Messages : 11526
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: Jouer en public

Message par JBap » lun. juin 30, 2008 11:41 pm

Tu vas déterrer de ces sujets, toi... :D
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

Avatar du membre
ANN
Messages : 3311
Enregistré le : mar. juil. 06, 2004 9:34 am

Re: Jouer en public

Message par ANN » lun. juin 30, 2008 11:43 pm

:oops:
rien n'est sûr, mais c'est une piste!

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1885
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Jouer en public

Message par lilla mu » lun. juin 30, 2008 11:44 pm

Je pense que si tu arrives à t'en débarasser progressivement c'est une bonne chose. Peut-être qu'il aura fallu passer par là, mais peut-être aussi qu'un jour tu auras suffisemment d'aisance, de confiance en toi, de je-ne-sais-quoi qui fait que ton stress sera moins important et ne t'empêchera plus de jouer. Mais pour le savoir, il faut bien essayer sans et tu l'as fait, c'est bien. A toi de voir comment ça évolue. Mais je tendance à croire que quand on commence à en prendre, on en reprend tout le temps et de plus en plus ce qui crée une sorte de dépendance.
Je ne crache pas sur les gens qui prennet des bêta-bloquants si c'est vraiment nécessaire, mais ton cas a l'air assez particulier tout de même. Je pense que la plupart des gens qui en prennent veulent éviter l'archet qui tremblent, le trou de mémoire mais pourraient apprendre à gérer le trac ou le diminuer par des méthodes plus "douces" que des médicaments assez dangereux (il faut bien l'avouer).
Je respecte ton choix, mais je ne ferais jamais l'éloge de tels médicaments.

Je ne dis pas que j'en prendrais jamais (un docteur m'en a donné un pour calmer une crise de spasmophilie car il a trop tardé à venir :twisted: ) mais j'espère bien n'avoir jamais à en prendre pour une situation de trac. Et je dis ça d'une part parce que mon trac ne m'a jamais empêché de jouer (jusqu'à présent). Ah j'en ai fait des erreurs à cause du trac, mais parfois mon trac est positif alors autant ne pas le faire partir !! Et la deuxième raison et que je suis du genre à prendre lemoins de médicaments possibles : je n'ai que du doliprane et des granules homéopathiques chez moi et me porte très bien ! Mais c'est mon choix et ça ne veut pas dire que je ne respecte pas ceux qui en ont fait un autre.

On avait déjà discuté de l'effet des bêta-bloquants il me semble il y a très longtemps. Si j'arrive à utiliser la fonction rechercher je te mets le lien.

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1885
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Jouer en public

Message par lilla mu » mar. juil. 01, 2008 12:04 am


Valpolocello
Messages : 348
Enregistré le : mer. avr. 04, 2007 5:30 pm
Localisation : Normandie

Re: Jouer en public

Message par Valpolocello » mar. juil. 01, 2008 8:01 am

Sur ce sujet de prise ou non de béta-bloquants, je crois qu'il faut faire preuve de beaucoup de tempérance car je ne crois pas du tout que ce type de molécule soit LE remède contre le trac.
Cela dépend de chacun c'est ce que tu dis Pat' mais aussi de l'instrument. Les chanteurs ont le gosier sec en cas de prise de béta-bloquant ; dur, dur pour la voix.
Par ailleurs, une prise de médoc n'est jamais anodine et la prudence commanderait que chacun se renseignât bien auprès de son médecin sur le sujet.
Enfin, les médecines (ou techniques douces) douces d'abord complémentaires peuvent parfois remplacer avantageusement les médicaments allopathiques.
Pour avoir essayé "argentum nitricum" sur le conseil du très grand et très excellent Seigneur Testore, Duc des Hausses-Ouvertes et Comte des Cordes-en-Boyau, je m'en suis trouvé fort bien.

Avatar du membre
manucello
Messages : 187
Enregistré le : lun. mai 22, 2006 11:14 pm
Localisation : derriere mon ordi évidemment pffff
Contact :

Re: Jouer en public

Message par manucello » mar. juil. 01, 2008 4:00 pm

les bêta-bloquants me semblent etre un solution quelque peu radicale...

au pire un peu de spasmine ou euphytose qui sont composés de plantes,mais de là à prendre des médocs plus costauds vous y allez fort quand même...

Le stress a un effet positif,c'est qu'il mobilise en vue de l'"effort" à accomplir.Mais si on se laisse submerger c'est la cata!
Le mieux-en tout cas ce que je propose-est d'apprendre à contrôler sa respiration et de se poser les bonnes questions,comme par exemple: "est-ce que je vais jouer ma vie sur ce concert ou cet exam? si je le réussis,tant mieux et sinon,mes amis le resteront,mes ennemis aussi et le monde sera comme avant...".

Plus facile à dire qu'à faire,je sais mais si moi j'ai réussi (SANS MEDOCS)... :D
"quand les hommes de 120 kilos parlent,ceux de 60 kilos les écoutent"

Avatar du membre
faidwen
Messages : 1147
Enregistré le : sam. oct. 06, 2007 5:49 pm
Localisation : hauts de seine

Re: Jouer en public

Message par faidwen » mar. juil. 01, 2008 10:49 pm

Ton problème de trac n'est pas dû qu'à une hyper-sensibilité. Il y a plein d'artistes HYPER-sensibles qui arrivent à assurer sur scène. Alors si l'expérience et la maturité ne sont pas encore là pour t'aider, ne t'en remet pas qu'aux médocs, prend-les tout en travaillant principalement sur ton mental, la confiance en soi etc...
Sinon tu seras accro aux médocs à chaque représentation, et en toute occasion stressante... t'as pas envie d'avoir un peu le contrôle ?
Moi j'ai essayé (pas que pour les représentations en public, mais pour toutes les épreuves stressantes que réserve le vie...) la sophro (bof) le yoga (mouaichh) les arts martiaux (bien) passer la quarantaine (super ! ) les tisanes de plantes (ça marche mais un peu somnifères, attention)
Qui voit le ciel voit les poissons dans les arbres

audrey13
Messages : 67
Enregistré le : mar. févr. 22, 2005 12:26 pm
Localisation : Bordeaux

Re: Jouer en public

Message par audrey13 » mar. juil. 01, 2008 11:30 pm

Petite expérience :
Quand j'ai repris le violoncelle, je tremblais un peu lorsque je jouais devant ma prof... Quelques mois après, j'ai pris des beta bloquants. Rien a voir avec le stress, c'est mon traitement de fond contre la migraine. J'étais loin de penser que ça agirait sur autre chose, mais j'étais bien contente de voir que je ne tremblais plus!
Bref, ce que je peux vous dire c'est qu'aujourdh'ui, ce médicament a créé une sorte de dépendance psychologique : il suffit que j'arrete d'en prendre ne serait-ce que 2 jours et je me remets a trembler...
Lors d'auditions, il est vrai que je ne tremble pas et cela m'enlève un stress, mais cela n'empêche pas que j'ai toujours des trous de mémoire, je fais des erreurs, bref je me plante!!
Alors maintenant, j'essaie surtout de travailler sur le mental, la confiance, la lenteur dans le travail... et jouer et rejouer en public.
Et donc par expérience, je vous dis que les beta-bloquants sont loin d'etre une solution à long terme!!

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Re: Jouer en public

Message par cellosoleil » mer. juil. 02, 2008 12:22 pm

Trembler devant son prof, une fois qu'on le connait bien me semble un gros problème !
Qu'y a-t-il comme enjeu avec le violoncelle pour en arriver là ?
Vive la différence

Avatar du membre
Gilead
Messages : 995
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 2:11 pm
Localisation : Lille ou presque

Re: Jouer en public

Message par Gilead » mer. juil. 02, 2008 12:27 pm

Se faire juger, tout simplement !
"c'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort qu'on a raison" Bernard Werber

Avatar du membre
lilla mu
Messages : 1885
Enregistré le : ven. mars 24, 2006 2:46 pm
Localisation : Clermont-Ferrand

Re: Jouer en public

Message par lilla mu » mer. juil. 02, 2008 12:57 pm

cellosoleil a écrit :Trembler devant son prof, une fois qu'on le connait bien me semble un gros problème !
Qu'y a-t-il comme enjeu avec le violoncelle pour en arriver là ?
Y'a des profs avec lesquels ça ne passe pas, et on a alors un blocage pour jouer devant eux. Je ne sais pas trop pourquoi on peut avoir cette réaction mais ça m'est arrivé. Une impression d'être incapable de faire quoi que ce soit malgré les années de pratique, et qui s'accentue à chaque fois puisque c'est un cercle vicieux : "je suis nulle je n'arrive à rien, blocage devant le prof, prof qui reprend sur des choses qu'on est censé maîtriser ou que l'on maîtrise habituellement, sous-estimation, etc...."

Répondre