les suites de Bach

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Message par Testore » sam. juin 30, 2007 9:42 pm

LaCordeSensible a écrit :
testore a écrit :le piccolo existait déjà au 17 eme siecle, et donc n'est pas née des suites.
:roll: bon ok, mais... qu'en est-il de la 6 alors ? Pour quel instrument a-t-elle été écrite ? Je vais y perdre mon latin moi !
la 6 est ecrite pour piccolo, qui existait donc déjà.
un violoncelle à 5 cordes, quoi...

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Message par Testore » sam. juin 30, 2007 9:47 pm

Tiriel a écrit :Bon, je veux pas dire, mais accordons nous sur les mots si j'ose dire.

Si la pomposa n'a pas été spécialement créée pour la 6eme suite, l'inverse reste possible, il a peut-etre écrit la 6ème pour la pomposa.

Par contre j'avoue être curieux quand aux éléments qui permettent de dire que le morceau à été écrit pour tel ou tel instrument, surtout dans le cas de deux instruments aussi proches.

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne!

Tiriel
selon les opinions,la pomposa et le violoncelle ou piccolo, sont deux instruments differents de facture et de mode de jeu.



la pomposa se joue sur l'epaule comme un gros alto.

en revanche, il possede le meme accord que le cello (do sol re la.. mi en 5eme corde) et au meme octave.
l'etroitesse de l'instrument lui confere un son plutot serré,avec de grands manques harmoniques.

la 6 eme est injouable sur la pomposa, techniquement parlant a la maniere tenue d'alto.
mais je reste persuadé d'un amalgame pomposa/piccolo qui serait le meme instrument, tenu verticalement...donc un cello à 5 cordes.
Modifié en dernier par Testore le sam. juin 30, 2007 9:53 pm, modifié 3 fois.

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Message par LaCordeSensible » sam. juin 30, 2007 9:50 pm

ok, j'avais un peu tout mélangé. Merci
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Message par Testore » sam. juin 30, 2007 9:52 pm

edit

Avatar du membre
Tiriel
Messages : 26
Enregistré le : lun. juin 25, 2007 1:42 pm
Localisation : Paris

Message par Tiriel » sam. juin 30, 2007 10:27 pm

Ok, donc en terme de lutherie pomposa et piccolo sont les mêmes instruments, mais seule la manière de jouer les différencie?

Existe-t-il à ce propos des documents d'époque qui nous parlent un peu de ces instruments? j'avoue que je suis particulièrement intéréssé d'un coup

Tiriel
"La Musique commence là où s'arrète le pouvoir des mots" R.Wagner

Madame Irma
Messages : 5433
Enregistré le : jeu. mars 10, 2005 3:18 pm

Message par Madame Irma » mar. juil. 03, 2007 2:12 pm

lorill a écrit :Je préfère la version de werner icking, c'est plus lisible qu'un scan : http://icking-music-archive.org/scores/ ... 100712.pdf
j'imprime le prélude de la 2ème pour pouvoir mettre des coups d'archets et doigtés, c'est pénible de photocopier la version Tortelier pour y mettre du blanc et réécrire par dessus... :oops:
Je ne parle pas aux cons, ca ne les instruit même pas.

Fabien
Messages : 47
Enregistré le : mar. sept. 04, 2007 9:31 pm

Message par Fabien » mar. sept. 11, 2007 10:36 pm

Juste par curiosité.
Est-ce que Barenteiter propose toujours sont ancienne édition ? Parce que pour débuter, je trouve un peu bête d'investir dans l'édition avec tous les fac simile... Et comme la précédente (vous savez, la vert-kaki) est à mon avis une excellente édition...
Par contre j'avoue être curieux quand aux éléments qui permettent de dire que le morceau à été écrit pour tel ou tel instrument, surtout dans le cas de deux instruments aussi proches.
Pour faire (très) court, la sixième a un ambitus d'une quinte de plus vers les aigus :wink: .

Répondre