Jouer à blanc

Vous avez ou recherchez des informations sur la pédagogie, c'est ici!
Répondre
cellotonic
Messages : 4072
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Jouer à blanc

Message par cellotonic » lun. mai 27, 2019 8:22 am

A l’hôtel avec ma flûte traversière, impossible de jouer sans réveiller le voisinage.

J’expérimente une méthode de travail qu’on m’avait jadis conseillée.

Je lis la partition, je la chante intérieurement et je travaille les doigtés correspondants en accélérant progressivement comme le travail classique mais sans le souffle.

On verra si le résultat est à la hauteur du travail.

Question : peux t-on procéder ainsi avec le violoncelle ?

A la flûte traversière, la position des doigts n’a pas besoin d’une aussi grande précision que sur un instrument à cordes sans frettes comme le violoncelle.
Pour cet instrument, les doigts ont besoin d’être à la fois posés selon une certaine configuration et aussi positionnés précisément : deux contraintes, pour une seule à la flûte traversière.

S’il existe une technique efficace, cela me permettrait de sortir mon violoncelle du placard en raison de mon arrêt lié au repos volontaire du membre droit sujet à des TMS.

Avatar du membre
lamajeur
Messages : 1101
Enregistré le : lun. janv. 05, 2009 12:20 pm

Re: Jouer à blanc

Message par lamajeur » lun. mai 27, 2019 8:46 am

De mon point de vue (pour le violoncelle), tu es dans l'esprit. Reste à prendre conscience de quelques détails.
Savoir le solfier c'est une chose, la mise en place peut être plus délicate si tu ne maitrise pas les coups d'archet, les doigtés, le rythme qui va obligatoirement être impacté par les doigtés et coups d'archet.
Je fais faire régulièrement cet exercice aux élèves, au début le mime est très petit, rikiki, plus il devient ample dès qu' il est compris. En débriefent il s'avère un coté exhibitionniste peu apprécié, gênant, comme si le défaut de justesse et de rythme était déjà flagrant.
Il faut donc ne pas hésiter à surjouer à vide et déjà trouver son confort et surtout son inconfort signe d'une action non maîtrisé.
Quand à la précision, elle est dans la tête pas que dans le geste.
Avec un second violoncelle, on discute, avec un piano, on obéit.

cellotonic
Messages : 4072
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Jouer à blanc

Message par cellotonic » lun. mai 27, 2019 9:51 am

Pour la précision dans la tête, il y a un truc que je n’ai jamais compris : au départ, il faut me semble t-il jouer une note juste intérieurement.

Des musiciens reconnaissent chanter faux et jouent pourtant juste.

Comment se fier à une note intérieure ?

Comment sait-on qu’elle est juste ?


Ce qui serait génial c’est d’avoir sur le manche une surface sensitive associée à une électronique qui produirait la note activée par la pression du doigt.

Avatar du membre
Kataway
Messages : 1045
Enregistré le : mer. oct. 21, 2009 4:28 pm
Localisation : Grand-Mère, Qc, Canada
Contact :

Re: Jouer à blanc

Message par Kataway » lun. mai 27, 2019 5:08 pm

Vous me faites penser à la précision dans le jeu ou si vous préférez l'exécution. Je joue souvent très faux quand je lis une partition alors que si j'improvise (ce qui est ma façon de faire en musique depuis 50 ans), je n'ai pas ce problème. Je ne joue pas aussi juste que je le voudrais et je pense que c'est dû au manque d'expérience au cello mais la différence est immense entre l'impro et la lecture dans mon cas.

Avatar du membre
Gilead
Messages : 985
Enregistré le : dim. mai 20, 2007 2:11 pm
Localisation : Lille ou presque

Re: Jouer à blanc

Message par Gilead » mar. mai 28, 2019 9:22 am

Je travaille les morceaux mentalement, pendant les nuits d'insomnie ou dans les salles d'attente, sans geste : je visualise la partition, je chante dans ma tête et je visualise mes gestes, surtout sur les passages difficiles pour anticiper les changements de position et d'archet.
Ca peut être efficace mais ça dépend de quel type de mémoire on a (auditive, visuelle, kinesthésique ...), je pense que pour les kinesthésiques, il vaut mieux réellement faire les gestes.
En tout cas, ça permet d'être pus à l'aise et moins hésitant quand on reprend le violoncelle pour de vrai.

On peut par contre travailler des choses dans la vie quotidienne : le vibrato en se servant de son avant-bras comme du manche ; le poignet droit en se brossant les dents etc ... un peu genre Kickboxer quand il lui fait repeindre la clôture pour améliorer sa technique de combat !!!
"c'est pas parce qu'on est nombreux à avoir tort qu'on a raison" Bernard Werber

Avatar du membre
loulou35
Messages : 928
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: Jouer à blanc

Message par loulou35 » mar. mai 28, 2019 4:06 pm

Après avoir essayé, je vois toutes les raisons de ne pas y revenir: perte de la justesse, aucun contrôle de la qualité du son. Non seulement on ne progresse pas mais on régresse plus vite qu'en en travailllant pas. Autant lire un bon bouquin ou écouter un bon disque ou...

Répondre