Violoncelle carbone et humidité en général

Tout ce qui concerne la lutherie, l'archeterie, les cordes, les étuis, la colophane...
Répondre
RAF
Messages : 6
Enregistré le : dim. janv. 26, 2014 11:01 pm

Violoncelle carbone et humidité en général

Message par RAF » sam. mars 22, 2014 3:54 pm

Bonjour à tous,

Je m'excuse par avance si je ne suis pas dans la bonne catégorie du forum... Je vous lis souvent, mais ne parviens pas à trouver une réponse précise à ma question, alors je présente aussi par avance mes excuses aux modérateurs si le sujet a déjà été traité ailleurs.

Voilà, je vais m'expatrier (pour un an minimum, plus si affinité!) dans une lointaine contrée où le taux d'humidité peut atteindre 90%.
J'ai renoncé à partir avec mon violoncelle - certes, il ne "vaut" pas grand chose, mais c'est mon violoncelle, et je ne veux pas le faire cheviller et risquer de faire des réparations moi-même, maladroite que je suis, sur place, lorsque je-ne-sais-quoi aura sauté lors d'une mousson :mrgreen:

Le principe de réalité ressort donc vainqueur : je suis prête à investir dans un violoncelle en fibre de carbone. Même si je partage avec nombre d'entre vous une attirance disons... plus que relative pour ces bestioles.

Jusqu'à présent, je n'ai trouvé que trois possibilités : les violoncelles Luis and Clark. Chers, très chers.
Un fabriquant allemand : http://www.mezzo-forte.de/carbon-cello- ... ne-en.html qui s'avère bien moins cher, mais il va m'être difficile de faire le déplacement en Allemagne en plus des préparations diverses pour mon déménagement...
Enfin Aliénor me disait proposer deux modèles, dont le premier vaut autour de 1700 euros.

Je sais que le prix n'est pas le seul élément à prendre en compte... Mais je n'y connais rien en lutherie carbone, je ne saisis pas ce qui justifie une telle différence... Alors une bonne âme pourrait-elle m'éclairer pour faire un choix? Peut être existe-t-il encore d'autres possibilités?
De manière générale, quels conseils pouvez vous me donner pour ne pas brusquer une bestiole pareille avec un tel taux d'humidité? Pourrais je emmener mon archet ou faut-il également investir dans un archet carbone?
Merci beaucoup par avance,
RAF

Avatar du membre
Giraire
Messages : 1890
Enregistré le : mar. janv. 24, 2006 1:18 am
Localisation : NOUMEA

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par Giraire » sam. mars 22, 2014 4:11 pm

Senga !
Quelqu'un a besoin de ton expérience.
Etre suffisamment vivant pour pratiquer cet instrument est un privilège.

RAF
Messages : 6
Enregistré le : dim. janv. 26, 2014 11:01 pm

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par RAF » dim. mai 11, 2014 10:11 pm

Merci Giraire :)

Je me permets un petit "up" pour ce post parce que je vais bientôt réserver mes billets d'avion et je commence à avoir des sueurs froides...
Si Senga passait dans le coin...

Et j'ajoute une autre question : avez vous déjà eu des ennuis aux douanes en arrivant à l'aéroport avec un violoncelle? Faut-il présenter une facture?

Je continue de prospecter pour le Carbone, si mes enquêtes peuvent servir à l'un d'entre vous pour un futur achat, n'hésitez pas...

RAF

Avatar du membre
burns300
Messages : 225
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 7:48 pm
Localisation : Corrèze

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par burns300 » mar. mai 13, 2014 3:57 pm

Ça a l'air de bien sonner. À mon humble avis, ce ne peut pas être mauvais.
Il y a des avantages. Une fois admis la forme et la couleur, faut voir et encore entendre :)
Je me demande si plus tard, je ne me payerais pas ce cello :roll:
Faudrait qu'il y ait un distributeur en France, pour au moins l'essayer :roll:

burns
Avec de l'audace tout est possible

Avatar du membre
Emmanuel B.
Messages : 2493
Enregistré le : mar. nov. 29, 2005 12:24 am
Localisation : Basses Alpes
Contact :

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par Emmanuel B. » mer. mai 14, 2014 6:33 pm

Je peux peut-être un peu te renseigner. Je ne connais pas personnellement les violoncelles en carbone que tu cites (Hormis les vidéos trouvés sur le Net), mais je connais bien le violon en carbone de chez Mezzo-Forte.

Si tu veux mon avis, il vaut mieux prendre le modèle de chez Mezzo-Forte qui me semble aussi bon que le Luis et Clark d'après ce que j'ai entendu de ce dernier. Et en plus, il est moins cher (Je pense que Luis et Clark joue sur le coté "High-Tech" pour vendre plus cher). En tout cas, le violon Mezzo-Forte vaut largement le prix demandé, vu la qualité du son.
Tu peux aussi demander de pouvoir rendre l'instrument jusqu'à 15 jours après la réception du colis, je sais que le fabricant allemand est conciliant là dessus.

D'ailleurs tu n'as pas à te soucier du transport avec ce genre d'instrument, c'est quasiment indestructible. Il faut juste faire attention au chevalet, puisque c'est un chevalet en bois tout ce qu'il y a de classique. Il y a aussi une âme en bois, mais elle ne bouge pas, bien coincée entre la table et le fond.

Et puis, tu n'as pas à t'occuper du taux d'humidité (Nul besoin d'humidificateur en milieu sec) car le carbone est "on ne peut plus stable", c'est même une des caractéristique recherchée de ce matériau. D'ailleurs l'accord ne bouge pas quelque soit la météo.

Pour l'archet, je te conseille d'essayer avec ton archet actuel, car un archet carbone a un souvent un son brillant, voire trop brillant, et un instrument carbone sonne clair. Donc ça risque de faire de trop, à moins de bien choisir un archet en carbone qui va avec le cello, mais ce n'est pas évident à trouver.

Voilà ce que je peux en dire, même si mon expérience est surtout basé sur un violon de chez Mezzo-Forte.

Djip
Messages : 1871
Enregistré le : dim. juin 13, 2004 5:43 pm

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par Djip » jeu. mai 15, 2014 7:50 am

Pour la douane fais gaffe, ça dépend où tu vas. En Russie et en Pologne j'ai eu des problèmes sans facture. Et j'imagine que dans certains pays africains il faut faire gaffe avec l'ivoire de l'archet. En théorie il faut pouvoir justifier de son origine. Mais bon, je pense qu'on est rarement pris en défaut. Pour la facture, il faut voir. Mais si c'est un violoncelle de peu de valeur, il n'y a pas de problème.

Avatar du membre
loulou35
Messages : 934
Enregistré le : mar. août 29, 2006 11:21 am
Localisation : Rue de la Soif (Rennes)

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par loulou35 » jeu. mai 15, 2014 10:06 am

Pour l'archet, tu peux toujours investir dans un archet secondaire, mais ce qui va souffrir de l'humidité, c'est ta mêche qui va se détendre surtout si tu oublies de desserrer après avoir joué.

cellotonic
Messages : 4125
Enregistré le : ven. févr. 15, 2008 8:28 am
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par cellotonic » jeu. mai 15, 2014 7:17 pm

Merci Emmanuel B pour ton commentaire concernant les violons Mezzo-Forte.

J'aimerais aussi avoir un avis pour les violoncelles car le transport est généralement plus problématique que pour un instrument de petite taille.

Donc j'attends avec impatience le retour d'expérience de RAF.

Merci par avance.

RAF
Messages : 6
Enregistré le : dim. janv. 26, 2014 11:01 pm

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par RAF » mar. mai 20, 2014 11:12 pm

Merci à tous pour vos réponses et vos précisions diverses.

Je vais devoir décevoir ceux qui attendaient un retour de Mezzo-Forte, parce-que finalement j'ai découvert dans l'intervalle... que l'on parvient à se procurer des violoncelles en bois au Bangladesh! :cool:

Ce qui me met le cœur en joie, parce que débourser des milliers d'euros pour un instrument dont je ne me servirai peut être qu'une année, c'était difficile à avaler quand même, sans compter le coût du transport et de la boîte.

Reste que les contacts que j'ai eu avec l'honorable maison allemande ont été excellents, et qu'effectivement, le retour moyennant 20 euros est possible sous dix jours. Au final, j'aurais opté pour cette solution si je n'avais pas fait cette heureuse découverte.

Je ne sais pas encore ce que je trouverai là bas : j'ai des adresses à contacter en arrivant. Les paris sont ouverts... Un chinois pas mauvais mais beaucoup moins cher qu'à Paris? Un électrique? Je ne sais pas encore. Autant l'Inde a une solide tradition avec le violon, ce qui explique que l'on en trouve facilement à Dacca, autant le violoncelle ne semble pas encore apprivoisé.

Si celui/celle qui habite en Asie du Sud Est repasse encore par ici, je serai bien curieuse d'avoir des informations sur le marché local...

L'un d'entre vous sait-il ce que valent les violoncelles acoustiques Yamaha? Je suis prête à parier que c'est ce que l'on me proposera. A partir de quel "modèle" est-ce intéressant?

Au plaisir de vous lire.

Avatar du membre
burns300
Messages : 225
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 7:48 pm
Localisation : Corrèze

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par burns300 » jeu. mai 22, 2014 9:29 am

Bonjour RAF
RAF a écrit :L'un d'entre vous sait-il ce que valent les violoncelles acoustiques Yamaha?
J'ai depuis un mois le VC5S. Je ne connais que ce modèle qui est le 1er de la gamme Yamaha.
Si tu me poses des questions à propos de ce violoncelle, j'y répondrai de mon mieux.

burns
Avec de l'audace tout est possible

RAF
Messages : 6
Enregistré le : dim. janv. 26, 2014 11:01 pm

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par RAF » ven. mai 30, 2014 8:48 pm

Merci Burns!

Je pense que le plus simple est encore que tu me donnes ton senti - je serais fort mal placée pour les questions techniques, je ne suis pas professionnelle... Bref : il sonne? :mrgreen:

Avatar du membre
burns300
Messages : 225
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 7:48 pm
Localisation : Corrèze

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par burns300 » sam. mai 31, 2014 10:14 am

Bonjour RAF!

Ce violoncelle remplit pour moi, débutant, parfaitement son rôle d'instrument d'étude.
D'ailleurs, Woodbraas quand je lui ai demandé si j'avais fait un bon choix, m'a répondu: Yamaha, c'est toujours bon.
En effet, quand par hasard, quelquefois, je réussis à enchaîner correctement quelques notes et ce dans le grave, dans le médium ou dans les aigües, et bien c'est très joli à mes oreilles. :)
Les notes graves sur la corde de DO font bien vibrer la caisse. C'est un vrai plaisir.
Aussi comme je ne connais que cet instrument, mon jugement ne peut se faire qu'en comparaison avec ce que j'ai entendu à travers des haut-parleurs.
Au sujet de la puissance émise, il est moins puissant que mes bois (clarinette et saxo ténor) mais bien plus puissant que ma guitare classique.
C'est peut-être normal. :roll:
Il tient très bien l'accord (< 10 centièmes d'un jour à l'autre).

Du point du vue de la finition, je le trouve assez bas de gamme. Le bois employé pour la caisse n'est évidemment pas du premier choix. Il y avait de traces de verni en surplus autour des f et l'intérieur de la volute est plutôt "crapoteux". Le profil du manche ondule un peu. Il n'y a pas naturellement de jolies vagues dessus. Il y a comme de la crasse dans tous les creux anguleux.

Malgré ces petits défauts cosmétiques, j'en suis très satisfait et compte bien le garder plusieurs années, le temps de me former.
Tu peux essayer de te rendre compte du son de mon violoncelle en écoutant (les yeux fermés) cette vidéo que j'ai diffusée il y a quelques jours. A travers tous les défauts de production du son, tu pourras peut-être te faire une idée, le son ayant été enregistré avec un Zoom H2 sans post traitement.
Avec de l'audace tout est possible

RAF
Messages : 6
Enregistré le : dim. janv. 26, 2014 11:01 pm

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par RAF » mer. juin 04, 2014 7:10 pm

Merci Burns :ok:

Je vous tiendrai au courant des péripéties d'un violoncelle au Bangladesh!

A bientôt,

RAF

Avatar du membre
burns300
Messages : 225
Enregistré le : ven. avr. 22, 2011 7:48 pm
Localisation : Corrèze

Re: Violoncelle carbone et humidité en général

Message par burns300 » dim. juin 08, 2014 2:06 pm

Si tu l'achètes chez Thomann, tu pourras l'essayer tranquillent pendant 30 jours.
Ne pas l'abimer bien sûr.
Il ne t'en coutera que le retour s'il ne te plait pas.
Ils ne te demanderont pas la raison du retour.
Garde bien l'emballage...

burns
Avec de l'audace tout est possible

Répondre