violoncelle baroque....

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Répondre
Avatar du membre
ipomée
Messages : 64
Enregistré le : jeu. oct. 20, 2005 10:23 pm
Localisation : Grenoble/Chambéry...

violoncelle baroque....

Message par ipomée » jeu. oct. 20, 2005 10:53 pm

salut à tous!

voilà, à la lecture de certains posts je m'interroge...
je commence tout juste au cello, avec comme rêve inavoué-prématuré-mais-quand-même de passer dans du répertoire baroque dès que ça s'ra "jouable", et je viens de découvrir que le violoncelle baroque c'est pas qu'un répertoire justement, mais carrément un violoncelle amélioré (plus de quatre cordes?), et qu'en plus, il est plus facile à jouer?
est-ce qu'une bonne âme éclairée pourrait m'expliquer la subtile nuance entre violoncelle baroque et violoncelle tout court? :lol:

ipomée

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11482
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Message par JBap » jeu. oct. 20, 2005 11:12 pm

Ben un violoncelle baroque, c plus une question de montage... pas de pique, des cordes en boyaux et un reglage adequat, un archet baroque (la c encore toute une histoire). Mais exterieurement, il n'y a pas de grande difference ! Les violoncelles a 5cordes sont des violoncelles piccolos, rares, et qui ne jouent qu'un repertoire restreint. Tu peux tout a fait jouer du repertoire baroque sur un cello moderne... c une question de sonorite et de modes de jeu.

Avatar du membre
Fabienne
Administrateur
Messages : 3689
Enregistré le : mer. févr. 04, 2004 10:39 pm
Localisation : Paris

Message par Fabienne » ven. oct. 21, 2005 12:26 am

Je suis tout à fait d'accord avec la réponse précédente mais j'ajoute que le violoncelle baroque n'est pas du tout plus facile que le violoncelle classique : c'est une technique et un style de jeu différents qui abordent un répertoire particulier et séduisant.
"Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins"

Georges Brassens

Avatar du membre
Jérémy
Modérateur
Messages : 1013
Enregistré le : mar. oct. 05, 2004 5:01 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par Jérémy » ven. oct. 21, 2005 10:33 am

Le violoncelle est apparu (sous sa première forme) dans le courant du 16ème siècle, et dérive de la viola da braccio (instrument cousin de la viole de gambe, ancetre du violon)
Les premiers violoncelles étaient souvent très volumineux, et possédaient parfois 5 ou 6 cordes, et se cantonnaient à jouer des parties de basses continues, ou des oeuvres destinées à une "Basso solo", terme générique désignant un instrument de musique grave.
Avec des évolutions organologiques, comme une taille plus réduite, des cordes en boyaux filées d'argent, plus fines (pour les graves), et des recherches sur la technique de l'instrument, on peut assister, dans le courant du 17ème siècle, à la naissance du répertoire pour violoncelle solo.
La facutre de l'instrument n'était cependant pas aussi normalisée qu'aujourd'hui, et on trouve des violoncelles baroques à 5 cordes (qui étaient généralement plus petits, d'ou leur nom de "Violoncello piccolo"), ou des modifications de l'accord (jusqu'au milieu du 17ème, on accordait fréquemment le violoncelle en Do sol ré sol, ou encore do-sol ré-la-mi ou do-sol-ré-la-ré, pour le cello à 5 cordes.
Ou trouve des violoncelles baroques joués sans piques, ou avec une pique très courte.
Avec l'arrivée de la position du pouce (vers 1720 en France, le cello à 5 cordes a plus ou moins disparu, alors que la touche s'est allongée, pour permettre de jouer dans les aigus, que le manche s'est affiné, pour permettre plus de virtuosité dans la main gauche, et s'est penché en arrière, pour une plus grande tension de cordes, et ainsi, un plus grand volume sonore.
L'usage de la pique ne s'est généralisé que dans le courant du 19ème siècle (d'abord courte, puis, la longue pique que l'on connait), puis les cordes en métal (que l'on utilisait pour certains instruments à cordes pincées depuis le moyen-age) se sont imposées dans les années 1920 (avant, on jouait toujours sur des cordes en boyau ou en boyau filé d'argent)


Voilà pour la chtite histoire

Mais ce n'est pas vraiment obligatoire d'avoir un cello baroque pour jouer du baroque (moi, je préfère, mais tout le monde n'a pas forcément les moyens, et puis, ce qui compte, c'est plus l'interprétation que l'instrument)
"Si tous les cons étaient des sandwiches, on aurait largement résolu le problème de la faim dans le monde"

Avatar du membre
ipomée
Messages : 64
Enregistré le : jeu. oct. 20, 2005 10:23 pm
Localisation : Grenoble/Chambéry...

Message par ipomée » ven. oct. 21, 2005 5:41 pm

merci à tous les trois pour vos différentes variations sur le thème!...
zut, flûte, prochain cours que dans deux semaines et l'histoire de l'archet baroque m'intrigue... JBap, il a quoi de spécial l'archet baroque?
au passage,je profite du post pour demander si, par le plus grand sympa hasard, il n'y aurait pas des violoncellistes en herbe sur la région grenoble ou chambé pour partager les joies des couacs, fausses notes, polémique sur la tenue d'archet... :lol:
ipomée

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » ven. oct. 21, 2005 9:24 pm

salut,
je ne suis pas un spécialiste du vlc baroque, mais j'aimerai répondre à propos de l'archet.
L'archet baroque est basiqument le même que le moderne (ou plutot le contraire) mais il y a quelques différences.
Entre autre il est plus court, le bout est très effilé, la mèche est plus fine (donc plus souple) et il n'y a ni cuir ni filetage sur la baguette pour tenir en place. Pour cela il est assez périeux au début de tenir l'archet, et ça fait un peu mal au doigt au début. Et aussi, comme me l'avait dit Jérémy quand j'avais posté un fil similaire, on la main se tien un peu plus en avant, environ un doigt de différence (comme si on posait le petit doigt non pas au dessus de la pastille mais juste à coté. Sauf qu'il n'ya pas de pastille!)
Sinon pour jouer pas de différence notable avec le violoncelle à part l'absence de pique, les cordes en boyeau très souple et pas de tendeur pour les cordes pour s'accorder... Au chevilles citoyenne! Dernier truc avant de partir, la souplesse des cordes et de la mèche fait que parfois on a tendance a faire du trampoline avec l'archety (les anglais disent "kangorooing" c'esst plus imagé)
Bon tout ça ne dois pas te faire, c'est réellement une expérience génial, et franchement je préfère un peu le violoncelle baroque au moderne...
Et on rêve enfoui, c'est de faire de la viole de gambe!!!
Bonuit
Stéphane
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. oct. 22, 2005 5:16 pm

moi aussi, moi aussi, je rêve de violede gambe. J'en rêvais avant le cello et puis, finalement, c'est trop complexe, ça ne se loue pas et les profs sont durs à trouver, sans parler du répertoire assez particulier quand même, j'ai donc opté pour le violoncelle mais à chaque fois que j'en vois une chez mon luthier, je ne résiste pas à l'envie d'y poser les doigts. L'avantage quand même, c'est que c'est juste !!!!!
Tant pis, de toutes façons, je suis en amour pour le cello maintenant !

Avatar du membre
ipomée
Messages : 64
Enregistré le : jeu. oct. 20, 2005 10:23 pm
Localisation : Grenoble/Chambéry...

Message par ipomée » dim. oct. 23, 2005 2:18 am

et oui!...moi aussi c'est la viole de gambe au départ le vrai coup de foudre...même problème pour louer une viole d'où cello (rabattage?...on va se faire allumer les amis avec des aveux pareils!) aaaaah, jordi savall!!!!..... :lol:

Avatar du membre
Jérémy
Modérateur
Messages : 1013
Enregistré le : mar. oct. 05, 2004 5:01 pm
Localisation : Bruxelles
Contact :

Message par Jérémy » lun. oct. 24, 2005 9:50 am

Pour tous les violistes refoulés!!!

http://www.violedegambe.org

Les violes en Locations se trouvent à la société Caix d'Hervelois (lien sur le site susmentionné)
ou chez Pierre Thouvenot (luthier à Dieppe, lien aussi sur le site ci-dessus)
"Si tous les cons étaient des sandwiches, on aurait largement résolu le problème de la faim dans le monde"

Avatar du membre
baka_neko
Messages : 50
Enregistré le : ven. oct. 07, 2005 4:36 am
Localisation : Belgique, Tournai
Contact :

Message par baka_neko » mer. nov. 23, 2005 2:09 pm

Bonjour,

Je possède un archet de viole de gambe qui ressemble trait pour trait à celui du site de l'archetière Nelly Poidevin ( http://www.archets-poidevin.com/violebas.html c'est celui en dessous du portrait de Forqueray). Je trouve qu'il ressemble beaucoup à un archet de violoncelle baroque et je me demandais si je pouvais l'utiliser sur mon cello moderne si je mets des cordes boyaux. Je voulais aussi savoir s'il n'est pas nuisible pour les cordes et le cello de changer souvent les cordes, d'alterner cordes métal, cordes boyaux plusieurs fois dans la semaine? Les cordes risquent-elles de se fatiguer avec plusieurs accordages successifs? Où puis-je trouver des infos sur la manière de jouer du violoncelle baroque? Quelles sont les grandes caractéristiques de l'interprétation baroque? Je sais je pose beaucoup de questions mais je suis très curieux :D Merci!

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » mer. nov. 23, 2005 2:13 pm

pourquoi ne pas créer un site et un forum parallèle?
http://www.lavioledegambe.com/phpBB2 :lol: :lol:
(ou plus simplement une section vdg? lol)
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Avatar du membre
Stéphane
Messages : 428
Enregistré le : dim. mai 15, 2005 10:32 pm
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Message par Stéphane » mer. nov. 23, 2005 10:32 pm

PS : ceci n'est pas un vrai lien!!! ne pas cliquer dessus!!
Le violoncelle, c'est le contraire du loto.
C'est pas facile, c'est cher et ça rapporte rien.

Répondre