Le violoncelle, un produit de luxe ?

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Avatar du membre
IFred
Messages : 1482
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 5:01 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par IFred » jeu. nov. 18, 2010 8:47 pm

VV50, Je ne pense pas que tu puisses trouver un luthier, ou un apprenti luthier pour te vendre un cello qu'il a fait (avec ses mains) 2000€. (Wolf note pourrait nous renseigner sur l'ordre d'idée du prix d'un premier cello fait par un élève )

Cello_fan,
Pourquoi tort ? Parce que je ne considère pas le violoncelle un bien de divertissement ? Ne veux pas vendre pour vendre, Ne veux pas être un n ieme terminal de cuisson* ou ne veux pas vendre des instruments fait quelque part en chine "sous ma direction".
S'adapter comme cela, je pense et je constate que c'est disparaitre pour un Luthier.

*allusion à la vague vue comme inexorable de transformation des artisan boulanger dans les années 90.

Wolfnote,
C'est à dire ? 99% des luthiers français vendent du chinois ? (je n'aurais pas osé un tel pourcentage ce n'est pas possible )

Avatar du membre
wolf note
Messages : 3154
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par wolf note » ven. nov. 19, 2010 2:16 am

OK, 80% alors.

Avatar du membre
cedricm
Messages : 451
Enregistré le : mer. mai 26, 2010 1:43 pm
Localisation : grand nord.... LILLE
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par cedricm » ven. nov. 19, 2010 11:31 am

Pour Cello Fan, ce qui est amusant, c'est les differences de ressenti quand on va chez un luthier ...

acceuil très sympa, mais l'impression de me faire "pigeonner" en beauté. :oops:

je n'en ai pas les moyens, mais je rejoins l'avis des luthiers créateur de A à Z:
celà à un prix, un luxe peut être, un travail artisanal/manuel et un savoir faire que peu possèdent... et que je respecte et je respecte leur tarif..

(et je me demande aussi comment on peut sortir un archet français aussi peu cher et j'ai du mal devant le tarif de certains chinois "d'étude"ou juste l'ame /chevalet/cordes ont été montés.. et encore)..

pour vv50, regarde du coté des ventes ebay.de .co.uk, tu as des celli "anciens" qui partent dans tes prix .. (faire attention aux contrefaçons aussi)
(j'ai ptêtre un avantage sur toi, c'est qu'en 2/3 heures e routes je peux aller les essayer)
On hérite pas de la terre de nos Ancêtres, on emprunte celle de nos Enfants...”
(Antoine de Saint-Exupéry)

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Cello_fan » ven. nov. 19, 2010 1:27 pm

cedricm a écrit :Pour Cello Fan, ce qui est amusant, c'est les differences de ressenti quand on va chez un luthier ...

acceuil très sympa, mais l'impression de me faire "pigeonner" en beauté. :oops:
Moi, ce qui m'amuse, c'est la faculté qu'ont certains de lire des choses qu'on a pas écrites .... :lol:
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Cello_fan » ven. nov. 19, 2010 1:30 pm

cedricm a écrit : je n'en ai pas les moyens, mais je rejoins l'avis des luthiers créateur de A à Z:
celà à un prix, un luxe peut être, un travail artisanal/manuel et un savoir faire que peu possèdent... et que je respecte et je respecte leur tarif..
Bon, je dois vraiment vieillir et devenir gaga.... même plus capable de m'exprimer clairement....
Pffff il me semblait pourtant que c'était TRES EXACTEMENT ce que j'avais écrit. Et plusieurs fois même.
Ah Alzheimer, quand tu nous tiens....!
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

terminator2+
Messages : 1817
Enregistré le : lun. oct. 15, 2007 11:55 pm

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par terminator2+ » ven. nov. 19, 2010 3:16 pm

Le violoncelliste, un produit de luxe ?

:jesors:

Avatar du membre
IFred
Messages : 1482
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 5:01 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par IFred » ven. nov. 19, 2010 7:27 pm

Pour poursuivre je dirai que La lutherie d'importation n'a pas besoin de luthier. Et pour illustrer mon propos je me permet de reprendre un billet publié par le blog d'une musicienne amateur , elle y explique dans un témoignage sincère se démarche dans l'achat d'un instrument.
Dans l'équation Moi + instrument chinois, le calcul de la place du luthier est vite fait..


pourquoi j'ai plusieurs violons et comment je les ai choisis.


Je veux poursuivre ici ma réponse aux commentaires de Sylvain Sébastien , et Tanya sur le sujet des prix des violons chinois en expliquant pourquoi j'ai plusieurs violons et comment je les ai choisis.

ça fait un moment que j'ai prévu d'écrire ça mais je n'en ai pas eu le temps.

Tout d'abord avant d'acheter un violon j'ai pris beaucoup de temps pour regarder ce qu'on pouvait trouver sur le net, comparer, regarder les détails tels que les cordes montées, les chevalets, et puis ce que disent les gens de leur achat.

J'ai fait mon premier essai avec le violon chanot et je ne voulais pas y mettre plus de 200 euros. Je savais que pour un violon c'était un prix très bas, donc j'étais prête à tenter l'expérience.

ça permettait de voir comment ça se passait avec le vendeur, comment le violon était emballé, le temps que ça mettait, et le rapport entre la description et la réalité.
Ensuite une fois que j"étais rassurée sur tout ça, j'ai compris que j'avais donc la possibilité de me procurer des violons à des prix très raisonnables et sans rapport avec les prix du marché français.

J'ai poursuivi mon exploration.

Pour mon troisième, violon, celui de QI, j'ai eu l'idée, l'intuition de chercher sur le site de ovistrings un violon qui serait de niveau master, mais qui ne serait pas classé comme master. Je fonctionne toujours à l'intuition et je ne peux pas vous donner d'autres explications que cela sur la façon dont j'ai trouvé le violon.. pourquoi j'ai été attirée vers tel listing (en l'occurrence perfoma) ? et par ce violon ? C'est uniquement une question de sentir. Lorsque je regarde les photos, je sens, c'est tout.. Ensuite viennent s'ajouter des détails tels que les cordes montées sur l'instrument, le chevalet choisi... En général, lorsque le luthier perçoit un grand potentiel chez un violon, il monte de très bonnes cordes, généralement des dominant, et choisi un chevalet européen (despiau supérieur ou aubert). J'ai montré ce violon à mon chéri, qui lui aussi l'a bien senti et a souhaité me l'offrir à Noël. j'ai été plus que satisfaite par le violon, et j'ai appris plusieurs semaines après qu'il y avait eu une erreur sur le listing de ce violon.. En effet, il était le fruit d'une expérimentation et n'était pas de l'atelier performa,il aurait du être listé comme niveau master (la meilleure qualité) j'ai découvert cela après avoir envoyé mon feedback au vendeur, et il était bien embêté (c'est sûr il aurait du le vendre 4 fois plus cher).

Je fonctionne toujours comme ça au sentir.. cela a été le cas pour chaque violon, mais aussi pour tout ce que j'ai acheté sur internet.

Une fois que j'avais le violon de Qi, je n'étais plus dans la recherche seulement d'un excellent violon , celui-ci étant totalement satisfaisant.. par la suite, j'ai cherché aussi un son différent. Je suis fascinée par le son, alors pour moi je ne crois pas que la recherche en matière de son puisse cesser un jour. Le violon de qi étant très moelleux, chaud, vibrant avec du grain (certains diraient un peu crade), j'ai cherché un violon au son très différent , au son très pur... j'ai écrit à lu pour lui décrire le violon que je cherchais, très précisément : vernis, taille du manche, cordes, chevalet, et surtout le son.. mais c'est mon intuition qui m'a fait choisir celui de wang.. ceci dit je n'hésite pas à demander son avis concernant les différences entre 2 ou 3 violons.

Pour le violon de Wenming, je l'ai fait aussi, et ma recherche était d'un violon avec moins de projection, et dont le son ne s'entendrait pas forcément à 2 km à la ronde (comme celui de wang). Je voulais aussi qu'il soit très différent du son des deux autres. Lu m'en a proposé 2 mais j'ai choisi celui de wenming car je le sentais mieux et au moment de l'achat du wang, je l'avais d'ailleurs déjà remarqué.

Bien entendu je comprends que tout le monde ne sait pas fonctionner ainsi à l'intuition, alors il est délicat d'acheter par internet..tant mieux pour les vendeurs français.. sauf que... parfois le prix est tout de même suffisamment bas pour prendre le risque. Je doute qu'un violon classé comme master chez lu ou jeh pin puisse être un mauvais violon, alors le calcul est assez vite fait.

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Testore » ven. nov. 19, 2010 9:53 pm

terminator2+ a écrit :Le violoncelliste, un produit de luxe ?

:jesors:
je prends 30 000 euros pour mon prochain concert.

Avatar du membre
wolf note
Messages : 3154
Enregistré le : lun. avr. 07, 2008 10:51 pm
Localisation : Lisbonne
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par wolf note » sam. nov. 20, 2010 1:39 am

Vive l´intuition! :ok: :jesors:

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Testore » sam. nov. 20, 2010 9:10 am

et 300 000 pour mon recital avec Termi.
comme ça, on pourra prendre des vancances dans les environs de Santander

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Cello_fan » sam. nov. 20, 2010 9:15 am

IFred a écrit :Pour poursuivre je dirai que La lutherie d'importation n'a pas besoin de luthier. Et pour illustrer mon propos je me permet de reprendre un billet publié par le blog d'une musicienne amateur , elle y explique dans un témoignage sincère se démarche dans l'achat d'un instrument.
Dans l'équation Moi + instrument chinois, le calcul de la place du luthier est vite fait..
Et bien...et si c'était la conclusion de ce sujet ?
Ca me convient....... L'économique prend le pas pour l'instant sur la qualité supérieure.
Pour l'instant.
Parce que je suis dans cet instant là....
S'il y avait une évolution un jour je sais bien où j'irai, chez un luthier et pas sur internet.
Ben vi, suis pas une fille moi, alors l'intuition...... :( :oops:

Et si Testore était là il ajouterai (je pense.... :) ) "avant d"apprécier la plus belle des Jaguar, fais toi la main sur une Austin mini !"
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Testore » sam. nov. 20, 2010 9:46 am

:lol:
exact

corde etâme
Messages : 36
Enregistré le : ven. janv. 02, 2009 8:29 pm

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par corde etâme » sam. nov. 20, 2010 10:38 am

Bonjour le prix d'une Austin mini!

Avatar du membre
Testore
Messages : 7733
Enregistré le : lun. janv. 22, 2007 11:42 pm
Contact :

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Testore » sam. nov. 20, 2010 11:36 am

Austin mini est a la charrette ce que le boco est au carreau de BA13

Avatar du membre
Cello_fan
Messages : 1057
Enregistré le : ven. févr. 19, 2010 11:35 am
Localisation : Dans le Pas de Calais. Là où il y a de l'humidité.....

Re: Le violoncelle, un produit de luxe ?

Message par Cello_fan » sam. nov. 20, 2010 12:44 pm

on sent l'homme qui a travaillé de ses mains....
Le carré est un triangle qui a réussi, ou un cercle qui a mal tourné... - Pierre Dac

Répondre