quelques conseils pour commencer serieusement le violoncelle

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
AnnieCounie
Messages : 97
Enregistré le : lun. juin 20, 2005 7:38 pm
Localisation : Québec

Message par AnnieCounie » ven. août 04, 2006 3:31 pm

Merci de ton conseil !
Mon professeur ne m'a jamais parlé de cette méthode. je lui en parlerai cet automne. Lorsque mes cours recommenceront.

:roll:

Avatar du membre
véronique
Messages : 110
Enregistré le : ven. juil. 07, 2006 4:19 pm
Localisation : paris

Message par véronique » ven. août 04, 2006 5:18 pm

Je ne voulais t'attaquer mais c'est que je suis flûtiste aussi. moi mon prof (de flûte) nous accorde tout le temps donc cela ne me parais pas faux.

Sinon identifier les intervalles par des mélodies, c'est la meilleure méthode, c'est celle de mon prof de solfège, il est chef d'orchestre quand même! pour chaque intervalle il y a une mélodie.
"Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine. "
Yehudi Menuhin

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » mar. août 08, 2006 1:51 pm

En fait, même accordée, une flûte peut jouer faux si le flûtiste ne corrige pas tout le temps la note, ce que les débutants font rarement, parce qu'on nous dit que tel doigt c'est telle note et basta. On ne m'a jamais dit en flûte que mes notes n'étaient pas justes, à part le do dièse cauchemar du flûtiste, il n'empêche que, maintenant je m'en rends compte en écoutant des amateurs.
C'est dommage qu'on n'apprenne pas aux flûtistes à s'écouter. Ou alors ce sont mes profs qui n'y apportaient pas leur attention.

Aurore
Messages : 2101
Enregistré le : mar. mars 14, 2006 4:07 pm
Localisation : Paris/Cannes

Message par Aurore » mar. août 08, 2006 4:16 pm

Mais ca n'arrive pas qu'en flûte !! :? J'ai appris à m'écouter cette année... et j'ai redécouvert la justesse !!!! :lol:

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » mar. août 08, 2006 6:51 pm

AAAAHHHH !
Tu peux développer ?
Ça m'intéresse rudement ! :idea:

Avatar du membre
Darius
Messages : 882
Enregistré le : jeu. oct. 07, 2004 5:57 pm
Localisation : Ath, Belgique

Message par Darius » mer. août 09, 2006 11:25 am

amon06 a écrit : J'ai appris à m'écouter cette année... et j'ai redécouvert la justesse !!!! :lol:
Ben moi aussi, à défaut du miroir, j'ai placé un bête enregistreur à cassettes.. en ce qui me concerne pas indispensable pour la justesse puis que je me rends compte que c'est faux au moment ou on joue... par contre je me suis rendu compte à quel point mes coups d'archets manquaient de souplesse, au moment du changement de direction de l'archet sur des doubles croches... arrrgh la bonne conduite de l'archet... c'est là qu'on repère vite qu'on a affaire à un débutant..

N'empêche, ce petit enregistreur à cassette, c'est pas mal pour se rendre compte de ses défauts mais aussi de ses progrès, restons très positifs !!

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » jeu. août 10, 2006 1:38 pm

Je crois que si je m'enregistre, je pleure !
Moi aussi j'entends que c'est faux mais je me dis que peut-être pas toujours ! On s'habitue à jouer un truc un peu faux et l'oreille ne réagit plus jusqu'à ce que le prof dise "le do dièse est un peu bas" (ou mon accordeur ambulant, onze ans et de grands yeux bleus !)
L'autre jour, un ami montait sa gamme et se servait de moi comme censeur : je levais ou baissais un doigt quand ça me semblait litigieux ... jusqu'au moment où, là-haut dans les cimes du pouce, il joue, je réfléchis et laisse tomber "ça, c'est pas une note" ... Ambiance ... :oops:

Avatar du membre
véronique
Messages : 110
Enregistré le : ven. juil. 07, 2006 4:19 pm
Localisation : paris

Message par véronique » ven. août 11, 2006 10:23 am

cellosoleil a écrit :En fait, même accordée, une flûte peut jouer faux si le flûtiste ne corrige pas tout le temps la note, ce que les débutants font rarement, parce qu'on nous dit que tel doigt c'est telle note et basta. On ne m'a jamais dit en flûte que mes notes n'étaient pas justes, à part le do dièse cauchemar du flûtiste, il n'empêche que, maintenant je m'en rends compte en écoutant des amateurs.
C'est dommage qu'on n'apprenne pas aux flûtistes à s'écouter. Ou alors ce sont mes profs qui n'y apportaient pas leur attention.
J'avoue c'est vrai, quand j'écoute certains flûtistes jouant seuls ou accompagnés du piano pour les jeunes amateurs cela sonne faux même si les flûtes ont été accordées. (en audition)
Moi dans mon cas je m'en rend moins compte, d'abord parce que le piano de la salle est totalement désaccordé ce qui fait hurlé tout le monde!!! et puis je joue en duo ou musique d'ensemble où il faut qu'on soit accordé convenablement.
Mais j'avoue redécouvrir voire même découvrir la nécessité de jouer juste. en effet, que ce soit au piano ou à la flûte, il suffit d'appui sur les touches ou clés pour jouer une note dite "juste" or au violoncelle cela s'avère beaucoup plus compliqué. Cela me permet de développer mon oreille.
"Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine. "
Yehudi Menuhin

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » ven. août 11, 2006 1:15 pm

Oui, mais à la flûte, tu peux lever les bons doigts et jouer faux même si ton la est juste ! Cela dépend de l'inclinaison de l'embouchure et de la puissance de la colonne d'air. Quand on ne soutient pas le son, la note baisse. Fréquenter un violoncelle m'a permis d'entendre ce genre de truc ... et de ne plus supporter nombre de flûtistes amateurs à qui l'on n'a jamais dit, les malheureux, qu'il fallait faire attention à ça.
Cela dit, nous autres flûtistes, ne sommes jamais entre deux notes ... :?

Avatar du membre
véronique
Messages : 110
Enregistré le : ven. juil. 07, 2006 4:19 pm
Localisation : paris

Message par véronique » ven. août 11, 2006 3:22 pm

je suis tout à fait d'accord avec toi. apprendre l'inclinaison de l'embouchure, la tenue du son c'est le métier des bons professeurs ce qui n'est pas toujours le cas. moi il essaie de me l'apprendre. ai-je de la chance? peut-être, sans doute.
jouer un instrument à cordes m'incite à aller dans ton sens, on y découvre que la justesse est plus difficilement "attrapable" que sur les autres instruments (famille d'instrument).
Dans mon cas j'essaie de la travailler sur le violoncelle d'abord et aussi sur ma flûte avec le fameux accordeur si souvent redouter dans mon cas car au piano on l'utilise rarement voire jamais.
"Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine. "
Yehudi Menuhin

Avatar du membre
Intermezzo
Messages : 1444
Enregistré le : ven. déc. 30, 2005 7:51 pm
Localisation : Campagne Seine-et-Marnaise

Message par Intermezzo » ven. août 11, 2006 3:33 pm

l'accordeur est inutile avec la flute... tu changes l'orientation de ton souffle sans écouter quoique ce soit, mais en fonction de la lumière ! Je ne suis pas sûre que le cello soit beaucoup plus dur que la flute.. c'est différent voilà tout !
"La musique, c'est du bruit qui pense." Victor Hugo

Avatar du membre
véronique
Messages : 110
Enregistré le : ven. juil. 07, 2006 4:19 pm
Localisation : paris

Message par véronique » ven. août 11, 2006 3:51 pm

c'est vrai je me fis à la lumière chez moi quand je travaille. mais même le prof le fait !!! il n'y a qu'en représentation que je m'accorde avec le piano donc j'écoute.
La flûte ce n'est pas dur: il suffit juste de savoir souffler correctement le plus justement possible et arriver à faire les nuances. ce ne parait pas dur parce quand j'ai repris la flûte j'avais dix ans de piano donc les notes ne me paraissait plus si barbares.
j'ai un peu le même effet au violoncelle toutes proportions gardées bien sur. Tout le monde me dit que c'est difficile (dans mon entourage) or c'est sur, c'est dur mais ce n'est pas insurmontable.
je me trompe peut être, je suis peut être trop confiante je ne sais?
"Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine. "
Yehudi Menuhin

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » ven. août 11, 2006 4:25 pm

Pour avoir, comme toi, appris le cello après (un peu de) piano et beaucoup de flûte, je trouve que les débuts ne sont pas si durs.
J'ai démarré assez vite et sans comprendre pourquoi mes copines avaient autant de mal (elles ont abandonné, d'ailleurs). Jusqu'au jour où j'ai compris que la musique que j'avais dans la tête et celle qui sortait de mon violoncelle n'avaient rien à voir et ce pour une durée probablement très longue ... là, ce fut un gros coup de déprime !
Mais ceci est une autre histoire ...

Avatar du membre
véronique
Messages : 110
Enregistré le : ven. juil. 07, 2006 4:19 pm
Localisation : paris

Message par véronique » ven. août 11, 2006 4:43 pm

moi j'ai la chance d'avoir des amis qui jouent des instruments à cordes, essentiellement violon qui m'aident également à jouer le plus juste possible. mais ce n'est pas la clé du succès. la méthode que j'ai moi, c'est de d'abord jouer au piano ce qui me pose pas de prob, ce qui me permet d'avoir la mélodie mais aussi la justesse (en principe). mais après il faut essayer de refaire la même chose sur le cello ce qui nettement plus dur!!! de plus moi je n'ai pas de prof de cello, je travaille toute seule entre les cours de conservatoire (3 heures semaine) et les cours de droit mais aussi les dissertations, le travail musical à la maison qui est un plaisir et non une obligation. Je ne me plains pas, j'y arrive.
Le violoncelle ne me parait pas simple mais j'ai acquis une facilité comme toi à lire les notes et jouer le plus possible en rythme durant mes cours d'instrument ce qui rend comme tu le dis le violoncelle abordable (ce n'est qu'une apparence).
"Le musicien est quelqu'un à qui l'on peut s'en remettre pour dispenser de l'apaisement à son prochain, mais il est aussi un rappel de ce qu'est l'excellence humaine. "
Yehudi Menuhin

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. août 12, 2006 4:05 pm

Le jour où l'on se rencontre, on fait un duo flûte violoncelle, puis, chacune prend l'instrument de l'autre et on fait un autre duo ... tu imagines la tête des spectateurs ? :lol:

Répondre