trac : comment faites-vous?

Tout ce qui n'est pas traité dans les autres forums du site et qui concerne le violoncelle ou la musique en général.
Répondre
Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. juin 16, 2007 9:14 am

Oh, si tu veux, lance des invits et je suis sûre que plein de forumistes viendront te coller le trac dans ton salon !

Avatar du membre
lolec
Messages : 2822
Enregistré le : mer. juil. 26, 2006 8:52 pm
Localisation : lot et garonne monflanquin
Contact :

Message par lolec » sam. juin 16, 2007 9:38 am

cellosoleil a écrit :Oh, si tu veux, lance des invits et je suis sûre que plein de forumistes viendront te coller le trac dans ton salon !
moi je suis partant!!!!! :lol: :lol: :lol: :lol: :wink:

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Message par LaCordeSensible » sam. juin 16, 2007 10:01 am

tiens, c'est marrant ce que tu dis cellosoleil car j'ai déjà " joué " chez moi devant des gens et la réaction n'a rien à voir ! Je pense que l'on est réceptifs à la façon dont sont disposés les gens (musicos, amateurs, famille) à t'écouter et au lieu.
Faudrait que j'enménage dans un loft où il y a une scène :lol:

Ce que je joue ne présente aucun intéret pour le moment pour me permettre d'inviter des gens dans mon salon ! A moins qu'ils viennent avec leur violoncelle aussi !

lolec, je préfère venir jouer dans ton jardin :wink:
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. juin 16, 2007 5:04 pm

Oh, moi, une copine suffit à me stresser, alors ...
Et quand je demande à mon amie, pro, de me faire travailler, je tremble tellement les 5 premières minutes que je ne pose pas une note juste !
Mais, d'accord, tous chez Lolec !

Avatar du membre
ad lib
Messages : 767
Enregistré le : lun. juin 14, 2004 9:50 am
Localisation : Bry sur Marne
Contact :

Message par ad lib » sam. juin 16, 2007 5:13 pm

c'est le métier qui rentre!

Tous les musiciens connaissent ce type de situation un jour où l'autre, c'est un aspect qu'il ne faut pas négliger et qui se travaille comme le reste. Les sportifs l'ont d'ailleurs bien compris, et depuis longtemps, alors que les musiciens ont mis longtemps avant de réflechir à la question du trac. Pourquoi, je l'ignore...

Avec le temps on se connait mieux soi même et, avec un niveau technique qui progresse et permet plus d'assurance, on arrive à gérer le trac jusqu'à le transformer positivement, au point de mieux jouer avec que sans.

Cela dit bravo de t'être lancée au bout de quelques mois, ce n'est pas toujours facile.

En même temps le public est bien plus compréhensif envers un débutant donc c'est super de commencer à jouer en public très tôt.

Essaie de jouer le plus souvent possible, en choisissant des pièces pas trop difficiles et dans lesquelles tu te sens à l'aise, cela te permettra de commencer à développer ta propre stratégie anti trac.


bonnes prochaines scènes!

Avatar du membre
cellosoleil
Messages : 4692
Enregistré le : sam. mars 19, 2005 8:25 pm
Localisation : Plein sud

Message par cellosoleil » sam. juin 16, 2007 5:23 pm

As-tu remarqué, Lacordesensible, comme de jouer à deux enlève la majorité du trac ? Pour moi c'est le cas, en tous cas ! Peut-être que, à deux, j'ai l'impression de jouer pour (avec ?) l'autre et que j'arrive à oublier le public. Mais avec un pianiste, ça ne marche pas ! :evil:

Avatar du membre
Prélude
Messages : 521
Enregistré le : mar. janv. 10, 2006 8:46 pm
Localisation : PARIS

Message par Prélude » sam. juin 16, 2007 6:43 pm

Alors j'étais dans les coulisses (car je passais après lacordesensible) et oui j'ai bien entendu qu'à un moment elle ne jouait plus (seule la prof jouait) mais non je n'ai pas "entendu" son trac et non je n'ai pas entendu les doubles-croches à la place des noires. Il faut dire que comme je ne connaissais pas son morceau les doubles croches à la place des noires ça ne m'a pas marqué. Par contre comme j'étais derrière le rideau noir, je n'ai pas eu le privilège de voir ses bonnes joues rouges :D
En tout cas pour un premier passage c'était bien.
Image

Avatar du membre
LaCordeSensible
Messages : 2692
Enregistré le : lun. janv. 08, 2007 10:55 pm

Message par LaCordeSensible » sam. juin 16, 2007 9:57 pm

ad lib a écrit :Cela dit bravo de t'être lancée au bout de quelques mois, ce n'est pas toujours facile.
on a peur que de ce que l'on connait :wink:
mais c'est aussi ce qu'a dit la mère d'une amie qui a une école de musique.
ad lib a écrit :Essaie de jouer le plus souvent possible, en choisissant des pièces pas trop difficiles et dans lesquelles tu te sens à l'aise, cela te permettra de commencer à développer ta propre stratégie anti trac.
bonnes prochaines scènes!
Vi ! merci de tes conseils, mais ce ne sera pas évident car pour les adultes, il n'y a pas de structures pour jouer régulièrement ; il faudrait en créer une ? :roll: je veux bien étudier la question avec d'autres personnes !
cellosoleil a écrit :As-tu remarqué, Lacordesensible, comme de jouer à deux enlève la majorité du trac ? Pour moi c'est le cas, en tous cas ! Peut-être que, à deux, j'ai l'impression de jouer pour (avec ?) l'autre et que j'arrive à oublier le public. Mais avec un pianiste, ça ne marche pas !
Oui, ayant joué seule puis en duo j'ai nettement senti la différence, mais en même temps je pensais que c'était dû au fait que nous avions répété ensemble, enfin c'était prévu comme ça ! A deux, ça me rassure et, en même temps, c'est entrainant d'entendre jouer l'autre.
Essaies " une " pianiste :wink:
Prélude a écrit :mais non je n'ai pas "entendu" son trac
c'est très intéressant comme remarque... cela voudrait dire que notre perception émotionnelle est exacerbée ? et faussée ?
Prélude a écrit :En tout cas pour un premier passage c'était bien.
Merci, c'est gentil ! :lol:
Moi je suis ne suis pas satisfaite même déçue car j'avais beaucoup travaillé mais, c'est normal ! c'est l'éducation ça ! c'est jamais assez bien ! :wink:

Toi aussi c'était bien ! j'ai beaucoup aimé une de tes parties du duo, c'était beau ! :D
" La musique c'est de l'amour, des sons qui circulent entre les êtres qui sont sur la même longueur d'onde "

Avatar du membre
Prélude
Messages : 521
Enregistré le : mar. janv. 10, 2006 8:46 pm
Localisation : PARIS

Message par Prélude » dim. juin 17, 2007 2:17 pm

[quote="LaCordeSensible"]

c'est très intéressant comme remarque... cela voudrait dire que notre perception émotionnelle est exacerbée ? et faussée ?

[quote]

Je suis sûre que ce qu'on perçoit est différent de ce que peuvent ressentir les autres car l'an dernier je n'arrêtais pas de me lamenter, j'étais catastrophée, je trouvais vraiment que ce que j'avais joué était nul. Et puis quelques semaines après je me suis dit que finalement ce n'était pas si catastrophique que cela.

Cette année j'étais très contente de moi mais il faut dire que techniquement c'était moins difficile que ce que j'ai pu faire pendant l'année (enfin je trouve).
Je sais très bien de quel passage tu parles dans le duo car j'ai aussi beaucoup aimé ce passage là.
Image

Avatar du membre
ad lib
Messages : 767
Enregistré le : lun. juin 14, 2004 9:50 am
Localisation : Bry sur Marne
Contact :

Message par ad lib » dim. juin 17, 2007 6:49 pm

Vi ! merci de tes conseils, mais ce ne sera pas évident car pour les adultes, il n'y a pas de structures pour jouer régulièrement ; il faudrait en créer une ? je veux bien étudier la question avec d'autres personnes !
si, il y a des conservatoires qui proposent des cours aux adultes, avec auditions tous les trimestres au moins (je le sais , j'y travaille)

ou bien tu demandes dans ton association si tu ne pourrais pas jouer plus souvent, par exemple et t'insérant dans les auditions d'autres classes, éventuellement pour faire des basses continues pour les autres élèves, je suis sûre qu'ils seront ravis! et en choisissant bien cela peut te donner une partie pas trop difficile à jouer

les flutistes jouent beaucoup de baroque, cherche peut etre de ce côté-là

quant à l'écoute, il est quasi impossible qu'elle soit parfaitement objective, a fortiori en public.

Et c'est normal: notre attention est moblisée par tout ce que nous avons à faire techniquement, par l'attention aux partenaires, il y a en plus une certaine mobilisation émotionelle...

Ce qui ne nous emêche pas de rechercher toute notre vie durant cette objectivité, necessaire pour s'auto évaluer et travailler

Avatar du membre
cellaurélie
Messages : 107
Enregistré le : ven. sept. 10, 2010 4:09 pm
Localisation : Yvelines

Re: trac : comment faites-vous?

Message par cellaurélie » jeu. mars 24, 2011 11:31 am

Après avoir travaillé 6 mois Élégie de Fauré, j'étais sûre de moi (pour mon niveau) contrairement à l'année dernière où j'avais moins travaillé. Déjà, le pianiste a joué vachement plus lentement, ce qui je pense m'a déstabilisé sans que je m'en rende vraiment compte. Et puis au fur et à mesure du morceau mon archet tremblait à mort, alors que j'arrivais enfin à vibrer rondement devant tout le monde sans tension du bras gauche, mon archet saccadait le tout. J'avais l'impression que le trac venait de mon bras droit. Comme si j'avais deux cerveaux : un dans la main incontrôlable et l'autre dans la tête (rationnel, détendu, se demandant : "mais qu'est-ce-qu'il fout ce couillon de bras droit ???").

J'ai bien cru que j'allais balancer mon archet dans la salle, seul remède ultime pour détendre mon bras :(

Tout de même ça m'inquiète, devant ma famille ou amis ça va c'est gérable, normal. Mais en audition solo c'est pire chaque année alors que je joue mieux, c'est presque une équation de maths, mon trac devient proportionnel à la croissance de mon niveau :ok:
"Oui, la musique ne sert à rien, mais elle nous permet de vivre"
Alain Duault

Avatar du membre
Emmanuel B.
Modérateur
Messages : 2493
Enregistré le : mar. nov. 29, 2005 12:24 am
Localisation : Basses Alpes
Contact :

Re: trac : comment faites-vous?

Message par Emmanuel B. » jeu. mars 24, 2011 12:06 pm

cellaurélie a écrit :Comme si j'avais deux cerveaux : un dans la main incontrôlable et l'autre dans la tête (rationnel, détendu, se demandant : "mais qu'est-ce-qu'il fout ce couillon de bras droit ???").
Mais tu ne crois pas si bien dire : car c'est plus ou moins comme ça que cela fontionne dans la tête. Si je puis me permettre, tu m'as l'air d'être quelqu'un très dans le "contrôle". Je pense qu'il faut se détendre un peu et apprendre à apprivoiser et à comprendre cette partie de toi qui ne fait pas se que tu veux. De toute façon, plus on essaie de la controler moins on y arrive, car ce n'est pas contrôlable directement. Mais bon, c'est plus facile à dire qu'à faire.

Et puis si tu as le trac, c'est que tu as du talent comme disais Sarah Bernhardt, donc c'est cool ! :lol: :wink:

Avatar du membre
JBap
Modérateur
Messages : 11481
Enregistré le : sam. sept. 10, 2005 12:27 pm
Localisation : Munich (mais de Grenoble !)

Re: trac : comment faites-vous?

Message par JBap » jeu. mars 24, 2011 12:07 pm

... ou alors tu te rends de mieux-en-mieux compte des imperfections de ton jeu, ce qui te stresse :)
Les critiques sont comme les eunuques : ils savent, mais ne peuvent pas. S. Guitry

terminator2+
Messages : 1817
Enregistré le : lun. oct. 15, 2007 11:55 pm

Re: trac : comment faites-vous?

Message par terminator2+ » jeu. mars 24, 2011 1:03 pm

la partie inconsciente du cerveau enregistre à merveille les mauvais souvenirs, les peurs, les moments de panique. Plus on joue en public, moins on a le trac : non. La sérénité sur scène attend sûrement le moment où on n'a plus rien à prouver ni à soi-même ni aux autres. Donc, soit jamais, soit.. plus tard..
Claudio Arrau était un pianiste très angoissé, il trouvait refuge dans une psychanalyse poétique..un peu sombre certes.

« Nous autres artistes, passons nos vies à nous frustrer nous-mêmes. Par simple peur – peur de l’échec et, si étrange que cela semble, peur de la réussite aussi bien -, nous tombons malades à la veille de concerts importants. Nous nous créons des désordres émotionnels graves (…). Les chanteurs s’enrouent, perdent leur aigu…les instrumentistes perdent soudain l’usage d’un doigt, ou de plusieurs, et ne peuvent plus jouer les passages les plus simples (ou les plus difficiles). Ou encore, à force de compétition et de chimère de toute puissance, le moindre signe d’imperfection peut obliger à s’arrêter au milieu d’une exécution par ailleurs excellente. Le pire est que soudain tout ce combat puisse paraître perdre tout sens et alors l’artiste, perdu dans l’alternative du conflit et de la détresse, peut tout simplement déclarer forfait. Il ne joue plus. C’est la mort même –la mort de son âme. Il descend aux Enfers, et l’affreuse lutte contre les Furies (le noir absolu de l’inconscient) lui permettrait seule un retour ».(C.Arrau)

Avatar du membre
ToPhullon
Messages : 319
Enregistré le : sam. mars 19, 2011 6:05 am
Localisation : Québec, au pied d'une colline

Re: trac : comment faites-vous?

Message par ToPhullon » ven. mars 25, 2011 5:10 am

Ah ah! :lol: Génial que vous ayez fait remonter ce sujet!

Justement je participe à une conférence à la fin du mois et je cherchais des trucs pour vaincre le trac... Je suis professeure au collégial (l'équivalent du lycée je pense) mais dans une classe, ce n'est pas comme devant une assemblée de citoyens! :roll:

Merci pour vos trucs!

ToPhullon
Le violoncelle? Le plus bel instrument du monde. Et le plus tendre, le plus persuasif, le plus émouvant. Son rôle se confond avec celui de la musique la plus inspirée. - BAZELAIRE, Paul

Répondre