Sung won Yang,  Giovanni Grancino, 1697

David Popper est un compositeur avec qui j'ai été longtemps associé, en les jouant ou les enseignant. Relire les partitions anciennes de Popper est un peu comme si je regardais à travers les vieilles photos de moi-même grandissant, et bien sûr avoir eu le privilège d'étudier avec Janos Starker, à travers qui le nom de Popper, maintenant, semble aussi familier qu'un nom d'un parent lointain.

N ° 16, je voudrais suggérer de travailler en double cordes, surtout en position du pouce, faire attention aux intervalles diminués et augmentés, tout en veillant aux  mêmes notes à des octaves différentes. L'archet doit avoir une pulsation et des nuances claires dans les triolets, sans oublier qu'au début Popper a écrit Capriccioso !

N ° 32, attention de ne pas jouer plus fort les deux premières notes qui sont liées. Travailler la justesse sans le staccato et si possible en doubles cordes. De la mesure 9 à 14, les notes basses indiquent la base harmonique des notes suivantes donc bien les écouter comme référence.